Des unités médicales mobiles au profit de la population de Khénifra

Trois unités médicales mobiles ont commencé à prodiguer des prestations médicales au profit des populations des zones montagneuses et difficiles d’accès, dans la province de Khénifra.

Lancées par le ministre de la Santé, Anas Doukkali, mercredi à la localité d’Azrou Ait Lahcen (commune de Tighassaline), en présence notamment du wali de la région de Beni Mellal-Khénifra, Abdessalam Bekrate, du gouverneur de la province de Khénifra, Mohamed Fettah, des élus et des acteurs de la société civile, ces trois unités médicales mobiles sont dotées d’équipements biomédicaux, de table d’examen, d’échographe, d’automate d’analyse et de concentrateur d’oxygène, ainsi que d’une tente pour malade avec 5 lits et une pharmacie.

Ces unités, gérées par un staff multidisciplinaire composé de cadres médicaux et paramédicaux, des administrateurs et des techniciens équipés de matériels biomédicaux et logistiques, devraient accueillir environ 1.000 patients parmi les habitants des régions reculées, afin de leur permettre de bénéficier des traitements et de l’assistance médicale nécessaires.

Ces unités ont été acquises dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural et concernent trois cercles de la province, à Khénifra, Al Kbab et Aguelmous.

Initié par la délégation provinciale de la Santé de Khénifra, dans le cadre de la stratégie provinciale de la santé mobile, en partenariat notamment avec les communes territoriales, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), le groupement des communes d’Atlas-Khénifra et l’association Atlas pour le soutien des unités médicales mobiles, ce dispositif médical vise à fournir des services de santé de proximité au profit des populations dans les zones rurales et éloignées dans différentes spécialités, à savoir la médecine générale, la pédiatrie, la gynécologie, l’ophtalmologie et les analyses de laboratoire.

Dans une déclaration à la presse, M. Doukkali a indiqué que ces unités médicales mobiles s’inscrivent dans le cadre de la stratégie provinciale de la santé en vue de cibler toutes les communes rurales et répondre aux besoins urgents de la population de ces régions reculées.

Ce dispositif va permettre également d’étendre la couverture médicale et les soins de bases pour les populations éloignées, à travers les équipes mobiles et les caravanes médicales spécialisées.

Il a, en outre, fait savoir que d’autres unités médicales vont s’ajouter, en l’occurrence des unités de mammographie, de radiologie et de soins d’urgence.

Le lancement de ces unités médicales mobiles intervient conformément aux Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI visant à accorder un intérêt particulier aux besoins des populations affectées par le froid et les chutes de neige.  Il s’inscrit dans le cadre de la politique adoptée par le ministère de la Santé visant à assurer la continuité des services sanitaires au profit des habitants de ces régions, en particulier le volet relatif au renforcement des établissements de soins de santé primaire et du réseau d’établissements médico-sociaux et au développement de la santé mobile en milieu rural et dans les zones enclavées.

Related posts

*

*

Top