Dynamique des crédits bancaires et hausse de la dette

La progression du crédit bancaire se poursuit en 2019. Sur les cinq premiers mois de l’année, le rythme de croissance du crédit affiche une hausse de 4,4% avec en tête les crédits de trésorerie et les prêts immobiliers.

Parallèlement, le premier trimestre de 2019 a été marqué par l’aggravation de l’endettement public extérieur, soit 326,3 milliards de dirhams. Aussi, la part de la dette à taux d’intérêt fixe reste prédominante à 75,4% contre 24,6% pour celle à taux d’intérêt variable.

Alors que la croissance du crédit à la consommation se tasse à fin mai 2019 et passe de 5,2% à 4,8%, la hausse des crédits de trésorerie comme celle des prêts immobiliers se confirme pour se situer respectivement à 8,7% et 4,2%. Les crédits à l’équipement se sont accrus de 2,1%,  annonce Banque Al-Maghrib dans une note sur les indicateurs de la politique monétaire.  Les crédits au secteur non financier ont progressé de 4,2% contre 3,3% un mois auparavant.  Parallèlement, les dépôts à vue auprès des banques se sont accélérés à 3,3% et 8,8%. Idem pour les placements à vue qui ont augmenté de 3,8% contre 3,6% entre avril et mai 2019.

Du côté de la dette, la direction du Trésor et des finances publiques annonce que l’encours de la dette publique du Maroc se situe à 326,3 milliards de dirhams au terme du premier trimestre 2019. La répartition  sectorielle par créanciers de la dette publique extérieure place  les multilatéraux en première position avec 48,5%, suivis des bilatéraux à hauteur de 28,1%. La part des marchés internationaux et banques commerciales se situe à 23,4%.

Aussi les premiers emprunteurs ne sont autres que les établissements publics et le Trésor avec des parts successives de 54,4% et 44,9%.  Les encours de la dette extérieure des établissements et entreprises publics (EPP) et du Trésor se sont établis à 179,8 MMDH et 146,5 MMDH. Par devise, la dette extérieure publique reste dominée par l’euro (59,2%), alors que le dollar américain a représenté 28,8% et le yen japonais 3,7%.

Fairouz El Mouden

Related posts

*

*

Top