KMR de Mhamed Kabbaj s’attaque à l’hôtellerie

Après l’éducation et la santé, voilà que le groupe de Mhamed Kabbaj s’attaque à l’hôtellerie. KMR a jeté son dévolu sur le Club Sangho à Marrakech ainsi que l’hôtel La Kasbah à Agadir.

Le dossier serait entre les mains du Conseil de la Concurrence qui doit examiner les deux projets.L’acquisition de « CGHT Club Sangho Marrakech », aujourd’hui appartenant au CIH suite au non remboursement du crédit contracté par son propriétaire l’homme d’affaires tunisien Hosni Jammali, porte sur la totalité de l’actif hôtelier et du fonds de commerce. Quant à l’achat des titres de « Union Maroc Emirats pour le Tourisme (UMET) », donc de la Kasbah à Agadir, il se fera auprès de la Somed. Des opérations qui selon toute vraisemblance devraient servir à des développements dans l’enseignement supérieur, à l’instar du rachat de l’Hôpital privé de Marrakech fait dans la perspective de le rallier à la Faculté de médecine privée (relevant de l’UPM). Celle-ci a ouvert ses portes au début de l’année universitaire 2018-2019 avec une autorisation du ministère de l’Education nationale.

Pour rappel KMR pédagogique, à l’origine, a vu le jour au milieu des années 1980 à travers la création d’une école supérieure spécialisée en informatique et en management, l’ESIAG de Marrakech.

Seulement durant ces dernières années, et plus particulièrement depuis 2014, les choses se sont accélérées pour KMR qui a mis sur pieds l’université Privée de Marrakech. D’abord avec l’arrivée de Development Partners International LLP, acteur du capital investissement basé à Londres et intervenant sur toute l’Afrique, dans le tour de table de KMR Hoding Pédagogique, très vite rejoint en 2016 par le fonds Mediterrània Capital II, un véhicule d’investissement qui intervient sur tout le Maghreb. C’est donc renforcé que KMR prend position en Afrique de l’Ouest, d’abord au Sénégal où une filiale a été créée en 2015 et une faculté de médecine acquise dans la foulée, puis en Côte d’Ivoire. S’en est suivi l’acquisition de l’Université Internationale de Casablanca en 2018, de Sup de Co Marrakech en octobre dernier et de la fameuse ESG fin 2019.

Sans doute que l’arrivée du fonds d’investissement britannique Helios Investment Partners qui a acquis début 2019 une participation minoritaire n’y est pas étrangère ; bien que l’objectif premier avec ce dernier partenaire reste la création d’une plateforme de résidences étudiantes en Afrique francophone.

Soumayya Douieb

*

*

Top