La capitale du Souss vers le zénith !

Programme de développement urbain d’Agadir

Saoudi El Amalki

Agadir fait progressivement sa mue, au lendemain du lancement par le Souverain, du plan de l’essor effectif d’une métropole agissante, tous azimuts. Après presque une année de la visite royale au cours Sa Majesté  réunissait tout un beau monde pour «centraliser» une cité, longtemps mise dans «l’ombre», alors que ses pareils moins huppés, caracolaient vers le sommet de l’émancipation, à bâtons rompus. Il faut dire que pendant une année, malgré la pandémie qui sévissait sans relâche, à l’instar de toutes les régions du royaume, on aura apprécié fortement la persévérance de toute une équipée d’intervenants dans l’exécution du tout ambitieux programme, ardemment acquise à cette cause citoyenne.

C’est ainsi qu’une multitude de rencontres se sont succédé, afin de veiller au bon déroulement des travaux, étalés sur une centaine de projets qui touchent toutes les attendre d’une cité, transformée en véritables chantiers de fond en comble. Il n’en demeure pas moins reconnaissant que le mérite de cette assiduité avérée et cette promptitude, précautionneusement menée par le Wali de la région Souss Massa et l’ensemble de ses collaborateurs administratifs et représentatifs de la ville, ne fait qu’aiguillonner davantage cet ouvrage de haute qualité.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Développement Urbain de la ville d’Agadir 2020-2024 (PDU), s’est tenue récemment  au siège de la Wilaya de la Région Souss Massa, la troisième réunion du Comité de Pilotage, de Suivi et d’Évaluation dudit programme vendredi dernier,  sous la présidence d’Ahmed Hajji, Wali de la Région Souss Massa, en présence de l’ensemble des membres constitutifs, conformément aux dispositions de l’article 7 de la Convention Cadre relative au Programme de Développement Urbain de la ville d’Agadir 2020-2024 dont le financement s’élève à quasiment six milliards de dirhams.

Au prélude de cette séance, le chef de file régional, Président du Comité de Pilotage, a mis en exergue, dans son mot  mobilisateur, l’importance que revêt cette réunion couronnant une année riche de concertations et d’engagements pour la mise en œuvre effective du Programme de Développement Urbain de la ville d’Agadir 2020-2024, enclenchée immédiatement après la signature des conventions spécifiques dudit programme, réparties en six volets majeurs d’aménagement profitant à un large éventail de projets couvrant les secteurs stratégiques d’amélioration du cadre de vie des citoyens de la ville.

Pour assurer l’aboutissement de ce labeur de grande envergure, les 94 projets du PDU d’Agadir 2020-2024 ont bénéficié d’une enveloppe de 5 milliards 991 millions de dhs et disposent d’un délai de 5 ans pour leur mise en œuvre. Toutefois, et malgré cette année exceptionnelle sur tous les plans, marquée par la forte recrudescence et la propagation de la pandémie de COVID-19, ceci n’a pas empêché la poursuite du déploiement de tous les efforts pour mener à bien l’exécution des engagements de l’ensemble des partenaires du programme, dans un cadre de plein respect de l’état d’urgence sanitaire et d’engagement total sur les mesures de précaution et de prévention approuvées par les pouvoirs publics.

En effet, le bilan de l’année 2020 compte les réalisations des études relatives aux projets programmés, le lancement des appels d’offres, ainsi que la mise en route des projets et leur démarrage effectif et ce, grâce à la pleine mobilisation et implication des différents acteurs et des partenaires financiers et opérationnels du Programme Royal. Afin de mieux mesurer l’ampleur des réalisations du PDU au titre de sa première année d’exécution, ainsi que les défis et perspectives d’avenir pour 2021, le Wali de la Région Souss Massa a mis l’accent sur les chiffres clés suivants :

Après le lancement du PDU, le Programme a connu la signature de 15 conventions spécifiques et 2 avenants pour accompagner sa mise en œuvre en mobilisant 23 partenaires financiers et opérationnels, la tenue de 2 comités de pilotage, de suivi et d’évaluation, ainsi que de 178 réunions techniques de suivi de l’état d’avancement des projets programmés, dont 86 ont eu lieu en visioconférence (soit une moyenne de 20 réunions par mois depuis avril 2020), l’organisation de 20 visites, à caractère officiel, sur terrain, pour constater l’état d’avancement effectif des projets lancés et le lancement de 126 appels d’offres relatifs aux projets du programme. Sur l’ensemble du PDU qui totalise 94 projets pour un coût global de 5 milliards 991 millions de dhs :

– 13 projets sont en cours de réalisation dont un projet achevé et non encore livré (20 terrains de proximité). L’ensemble des projets en cours de réalisation totalise un coût global de 1 milliard 651 millions de dhs, soit 28% du coût global du programme.

– En plus des projets dont les chantiers sont en cours, les Appels d’Offres travaux ont été lancés pour 14 projets supplémentaires du programme. Ces projets représentent un coût global de 2 milliards 809 millions de dhs, soit 47% du coût global du programme.

– Le nombre total de projets en cours de réalisation ou dont les Appels d’Offres travaux sont lancés est de 27, pour un coût de 4 milliards 460 millions de dhs, soit 74% du coût global du programme.

– Les projets dont les études sont dans une phase très avancée sont au nombre de 40. Ces projets totalisent un coût global de 890 millions de dhs, soit 15% du coût global du programme.

– Le montant global des engagements effectués par les différents maîtres d’ouvrage délégués (MOD) au cours de cette première année du PDU s’élève à plus d’1 milliard 176 millions de dhs, soit 20% du coût global du programme.

– Pour l’année 2021, les engagements à contracter dans le cadre du programme s’élèvent à 3 milliards 174 millions de dhs.

– Au terme de cette année, le nombre de projets en cours de réalisation serait de 68 pour un coût global de 5 milliards 148 millions de dhs. Les engagements totaux du programme devraient s’élever à 4 milliards 351 millions de dhs, soit 73% du coût global du programme.

Compte tenu de ce qui précède, il a été clairement constaté, qu’un an après son lancement, le PDU d’Agadir 2020-2024 a franchi un palier dans sa concrétisation à travers les engagements pris et l’ensemble des projets amorcés ou lancés qui ouvre la voie vers une réelle métamorphose des infrastructures de la Métropole d’Agadir, en respectant un planning rigoureux et scrupuleusement synchronisé entre l’ensemble des intervenants.

Pour rappel, la gouvernance dudit programme a été confiée à huit maîtres d’ouvrage fermement engagés à mener les missions qui leur ont été confiées et qui sont :

– la SDL Agadir Souss Massa Aménagement

– la SDL Agadir Mobilité pour la Mobilité et les Déplacements Urbains.

Par la suite, la SDR du Tourisme Souss Massa, la Société Al Omrane Souss Massa, le Ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, le Ministère des Habous et des Affaires Islamiques, le Ministère de la Santé ont, tout à tour,  exposé l’état d’avancement de chacun des projets qui leur ont été confiés, en notant les engagements pris en 2020, ainsi que les perspectives d’engagement pour 2021.

Ces exposés ont également été une occasion de présenter, le cas échéant, les contraintes et difficultés rencontrées dans la mise en œuvre et la concrétisation des projets et les mesures proposées pour les surmonter. Lors des débats ouverts, l’ensemble des engagements, des réalisations et des progrès enregistrés a été salué par les différentes parties prenantes. En effet, malgré les difficultés et les conditions d’urgence, et grâce aux efforts concertés des différents acteurs concernés, dans un cadre de pleine coordination et d’excellente coopération, tous les efforts ont été déployés pour l’exécution du Programme et le suivi permanent de ses réalisations.

Ces résultats sont le fruit d’un engagement ferme des parties prenantes qui n’ont ménagé aucun effort pour maintenir le rythme et une cadence soutenue d’exécution du Programme et garantir toutes les conditions nécessaires pour surmonter les obstacles et œuvrer pour la bonne marche des engagements pris (financiers et opérationnels). En conclusion, un mot de clôture a été adressé par le Wali aux membres du comité en les remerciant de leur mobilisation continue, chacun selon ses fonctions et ses responsabilités, pour assurer la mise en œuvre de ce programme stratégique, qui constitue une étape décisive pour hisser la métropole d’Agadir au rang des grandes agglomérations au niveau national, et une réelle locomotive pour le décollage économique et la renaissance sociale du Souss Massa.

Il a également salué le niveau d’implication des maîtres d’ouvrage et des maîtres d’ouvrage délégués du Programme ainsi que de les partenaires financiers et opérationnels qui ont fait preuve d’un haut niveau de responsabilité pour assurer la bonne exécution des projets réalisés, en cours de réalisation ou ceux planifiés.

Related posts

*

*

Top