Le grand rendez-vous!

La capitale du Souss se met au vert, en vue d’accueillir le Roi du Maroc. On s’y attelle à brides abattues pour être fin prêt, dans les conditions optimales.

On pavoise, verdoie, blanchit, badigeonne…pour orner une ville qui rayonne et brille de mille feux. La visite royale est dans nos murs ! Au-delà de son aspect protocolaire, cet événement serait, sans doute, synonyme de projets à lancer et/ou à conclure. Qu’a-t-on préparé pour la coupure de ruban et qu’a-t-on monté en coup d’envoi? Il est bien clair que quand le Souverain arrive, c’est pour procéder à l’un ou l’autre ou les deux de ces chantiers.Il est soit satisfait du travail accompli dans les temps ou insatisfait du retard de tel ou tel projet ou encore de la malfaçon constatée.

Il n’en demeure pas moins vrai que, durant ces derniers temps, la première station du royaume se met ardemment à l’œuvre afin de se frayer une place au soleil, après une longue léthargie. Difficilement aussi, mais on parvient à tirer son épingle du jeu, par une flexibilité et une convertibilité nettes dans divers et multiples départements.

On se savait condamner à agir de la sorte, car il y a du grain à moudre dans une région qui regorge de potentiel varié, mais manque de grands travaux publics, à l’instar de ses pairs du pays. Le monarque revient dans le Souss car il tient tant à tenir ses promesses envers une région «orpheline», après être «martyr», au lendemain du maudit séisme ravageur.

Pendant plus de deux ans, on s’était mis à forcer le destin de cette ville, en pleine gestation.On s’est lancé avec engouement, à impulser les investissements tous azimuts pour produire et employer davantage.

Pour ce faire, on installe des plateformes de haut standing dans le but de promouvoir pour de bon, les segments industriels. Le projet du plan d’accélération du secteur a, en fait, constitué une opportunité pour s’attaquer résolument à ce domaine qui, aujourd’hui, s’en trouve revigoré. L’aménagement de la locomotive régionale accouche non sans peine, grâce à l’incitation constante de la tutelle. Il faut bien dire que la promotion de l’économie plurielle de la ville passe d’une manière impérative, par l’amélioration du cadre de la ville. Ce à quoi s’attellent les décideurs de la région, depuis un certain temps, à parer aux lenteurs de l’exécution.

D’autres projets d’envergure, notamment le Centre Hospitalier Universitaire, en vive allure, voient le jour progressivement, au cœur de cette dynamique édifiante, axée sur les valeurs de l’écoute, de la sagesse et de la communion. De quoi faire raviver les espoirs d’épanouissement d’une ville, en attente de meilleur, à la veille de la visite royale tant attendue!

*

*

Top