Le WAC évite la catastrophe dans un temps additionnel

Le Wydad de Casablanca l’a échappée belle. Il est revenu de loin pour éviter la défaite à domicile face à l’Ittiha de Tanger (2-2) pour le compte d’un match avancé de la 29e journée du championnat national de football, Botola Maroc Télécom, en Division 1.

Les Rouges et Blancs qui restent sur une défaite à Berkane devant les Orangers (3-2), lundi dernier, peinent toujours à retrouver la victoire depuis bien des journées. Vendredi dernier, ils ont été accrochés par l’Ittihad de Tanger dans un match qui a connu 4 réalisations (2 de chaque côté).

Ce sont pourtant les Tangérois qui menaient au score à doubles reprises en fin de première et seconde périodes, Aoub El Gaadaoui (41è) et Mehdi Naghmi (89è). L’égalisation des Wydadis était grâce à ses Africains, le Nigérian Babatunde (82è) et notamment l’Ivoirien Comara (96è).

Suite à ce nul, le WAC reste leader du classement avec  55 points mais à 3 longueurs de son poursuivant immédait,le Raja Casablanca. Pour sa part, l’IRT qui a gagné un point à l’extérieur, reste en 5e place (40 pts).

Le WAC aura ainsi auront l’occasion de remporter le titre, le 04 juin prochain, en cas de victoire en match de mise à jour de la 27è journée face à l’OCK.

Mais, dans l’ensemble, le WAC est en train de perdre du terrain à 2 journées de la tombée du rideau sur la Botola. Le Rouges doivent s’estimer heureux d’avoir évité une nouvelle défaite, ce qui serait lourde de conséquences. Le Rouges doivent également remercier l’arbitre Redouane Jyed qui était clément avec eux en leur donnant l’avantage maintes fois. En plus, le referee Jyed qui ne ratait aucune erreur des Tangérois, vraie ou fausse, tout en fermant les yeux sur les interventions agressives des joueurs wydadis, a excellé dans le temps additionnel en prolongeant la rencontre de plus qu’elle mérite au grand bonheur des Wydadis qui ont évité la catastrophe, encore une fois. Car, en tout et pour tout, les arrêts de jeu ne dépassaient guères 4 minutes dont les 3 minutes décidées par l’arbitre pour cause des fumigènes et des jets de pierres par le public…

Voilà qui donne raison à tous ceux mettant en cause les victoires des Rouges en leur accusant de sortir indemnes grâce à l’arbitrage.

Pour le coach Faouzi Benzarti, et comme à son habitude, il essaye de trouver des excuses pour se justifier quand il s’agit de mauvaise prestation. Le coach tunisien s’est dit que «le WAC paye cash le cumul de plusieurs matches joués en un temps serré et que ses joueurs se trouvent toujours dans un passage à vide et n’arrivent pas encore à relever la tête, mentalement. Ce qui leur a gâché cette nouvelle rencontre face à l’équipe tangéroise qui a tout simplement profité des erreurs défensives des Rouges pour marquer ses buts…».

Par contre, l’entraineur tangérois, Driss Lamrabet, a fait savoir que son équipe s’est déplacée à Casablanca pour empocher les 3 points de la victoire, afin de rester proche du podium et d’une place qualificative en Coupe de la CAF. «Mais, malheureusement, mon équipe est passée à côte d’une victoire méritée à cause surtout d’un arbitrage qui a prolongé la rencontre à plus de 6 à 8 minutes, ce qui n’est pas du tout juste…».

Dans l’autre match avancé de cette 29e journée, le Difaâ d’El Jadida et le Hassania d’Agadir se sont quittés sur un nul (1-1), samedi, au Stade El Abdi.

Yassine Rami a ouvert le score pour les Soussi (32è), avant qu’El Mostafa Chichane n’égalise pour les Doukkalis en fin de première mi-temps (45è+2).

Après ce nul, le HUSA rejoignent l’OCS à la 3è place avec 42 points, alors que le DHJ reste 6è avec 39 unités.

Attendons donc au classement général au terme des autres matchs de la 29è journée qui ont été reprogrammés les 8 et 9 juin, alors que la 30è et dernière journée sera disputée les 14 et 15 juin.

Rochdi Ben Mhammed

*

*

Top