Liga: Le Real prend les rênes devant le Barça

Grâce à sa petite victoire de (1-0) au détriment de Valladolide, le Real Madrid a su profiter de la contre-performance du FC Barcelone contre Valence (0-2) pour s’emparer de la tête du championnat d’Espagne, lors de la 21e journée de Liga.

En effet, les hommes de Zineddine Zidane sont difficilement venus à bout de leur adversaire, à savoir Valladolid, grâce à un but de l’international de la Roja, Nacho, à la 77e minute de jeu.

Avec ce résultat, les Merengues comptent désormais 46 points et deviennent leaders avec 3 points d’avance sur la formation catalane. De son côté, Valladolid se place à la 16e place avec 22 points.

Le tacticien français du Real Madrid, Zidane, s’est prononcé à ce sujet lors de la conférence d’après match :

«C’était un match compliqué, contre un adversaire difficile. Ils n’avaient perdu qu’un seul match à domicile et ils jouent très bien au football. C’est important d’avoir gagné. Être  premiers ne change rien, nous devons continuer les choses que nous faisons bien. C’est long et difficile.»

Par ailleurs, dans un autre matche de cette journée, l’Atlético Madrid a été accroché (0-0), ce qui le plonge dans une crise et emmène avec lui son entraîneur Diego Simeone, menacé après un quatrième match de rang sans victoire, six jours avant le derby contre le Real, nouveau leader.

Ca chauffe donc pour le technicien argentin, qui vit un des moments les plus difficiles de ses huit années sur le banc des «Colchoneros». Car Diego Simeone n’a pas réussi à trouver la clé pour se défaire de Leganés, dernier ex-aequo du classement, bien que ses joueurs aient montré plus d’envie que lors de la défaite à Eibar (2-0) le week-end dernier.

Oussama Zidouhia

***

«La première place ne change rien», balaye Zidane

L’entraîneur Zinédine Zidane du Real Madrid, vainqueur à Valladolid 1-0 dimanche dernier, a déclaré  au micro de Movistar LaLiga que : «la première place, ça ne change rien. On doit continuer à faire ce qu’on fait de bien, à montrer notre meilleur visage à chaque match, parce que la saison est longue, difficile pour tout le monde, et pour nous aussi. Leur système (4-4-2) en losange nous a un peu compliqué les choses. Il fallait passer par les extérieurs, les joueurs l’ont mieux fait en deuxième période. (Sur le but de Nacho et son accolade avec Zidane) Je me réjouis pour lui. Juste avant, je lui dis: «Nacho, plonge au premier poteau!» et ça a bien marché. C’est un défenseur qui marque, encore une fois, je suis content pour lui parce que ça ne lui arrive pas souvent».

Related posts

*

*

Top