L’ITB pointe à l’horizon!

Dans un peu plus d’un mois, l’ITB de Berlin ouvrira ses portes aux divers métiers de la vocation des voyages, à travers le monde.

Cette foire, la plus huppée d’Europe, est en passe de revêtir sa parure pour drainer plus de 160 000 visiteurs dont plus de 10 000 professionnels, d’environs 150 ministres et décideurs du secteur et d’une dizaine de milliers d’exposants, issus de près de 190 pays des quatre coins du globe. Une «petite» Nation qu’est le Maroc, mais combien «grande», par son énorme potentiel quasiment non exploité, prendra part, une fois n’est pas coutume, à cette géante messe de haute envergure.

Durant un peu moins d’une semaine, le salon berlinois se maintient en nombril du monde pour vanter ses biceps à retenir le souffle, en termes de nouveautés du domaine. Avec plus de 80 millions de touristes par an, éparpillés sur la planète, le marché germanique est, de tout temps, foncièrement attractif.

D’accoutumée, la délégation marocaine y prend place, non sans audace, pour se mesurer au challenge infernal qu’exercent les ténors du secteur. Celle du CRT d’Agadir, pétrie d’expertise et de plaisir, tiendra, encore une fois, le haut du pavé, de parle métier et la communion de ses opérateurs.

C’est une occasion également de repenser les stratégies à adopter, au diapason des nouvelles inventions en matière du tourisme, représentant toute une chaîne de valeur de l’industrie des voyages, à une phase ou les budgets sont étriqués. La présence des institutionnels aux côtés des professionnels permet, en fait, de discuter de la situation économique actuelle.

Outre le large éventail de l’offre, l’ITB Berlin est aussi le leader en tant que fournisseur de connaissances et de savoir. Il organise, à cet effet, le plus important rassemblement du monde qui accueille des dizaines de milliers de congressistes en provenance de tous les continents. En fait, le congrès ITB donne constamment la réponse aux questions les plus urgentes du secteur touristique et jette des éclairages sur ses situations, à travers plus de 80 thématiques toutes pertinentes les unes que les autres.

A ce propos, la crise financière soulève maints questionnements. Les analyses des problématiques et des panacées pour sortir de la crise du marché des capitaux, dans la perspective des experts du marché des finances, des hôteliers, des voyagistes., ainsi que les prévisions sur les conduites en ce qui concerne les voyages dans le monde entier ou les tendances touristiques à venir du point de vue des futurologues.

On ne peut donc que saluer très vivement ces professionnels qui mènent un combat de titans pour l’image de marque du produit Agadir et, partant, pour toute la nation au service d’un Maroc engagé sur la voie du développement pluriel et pérenne dont le tourisme constitue la cheville ouvrière.

*

*

Top