Marche de Rabat: Oui à la Palestine, non au «Deal du siècle»

Des centaines de milliers de manifestants venus de partout en grand nombre ont pris part, dimanche en cours de matinée, à une manifestation monstre, organisée à l’appel de plusieurs associations de la société civile et des droits de l’homme pour dénoncer, condamner et exprimer leur rejet de la soit disant «transaction du siècle» conçue et mise en place par l’Administration américaine sous la supervision d’Israël et la conférence économique de Manama (Bahrein, 25, 26 juin), sensée collecter les fonds nécessaires à cette transaction.

A partir de 10H30, la marche est partie de Bab El Had à Rabat pour longer le Boulevard Mohammed V et se terminer à Bab Rouah en passant par la place de la Grande Poste et devant le siège du Parlement.

Marchant en groupes les uns derrière les autres représentant leurs organisations politiques, sociales, syndicales et autres, les manifestants brandissaient des drapeaux palestiniens ainsi que   des pancartes et des banderoles sur lesquelles on peut lire différentes expressions de refus et de rejet de ce qui se trame contre la Palestine.

«Non à la normalisation avec Israël», «A bas la conférence de Bahreïn», «Faites attention des Arabes ayant embrassé le sionisme», «La Palestine n’est pas à vendre», «la participation à la conférence de Manama est une trahison» font partie des slogans écrits sur des pancartes ou scandés, lors de cette manifestation, qui s’est déroulée dans l’ordre et la discipline.

Répondant à Al Bayane, des responsables de l’Association marocaine de soutien à la lutte palestinienne (AMSLP) ont réaffirmé le rejet total par le peuple marocain de ce qui se trame actuellement contre la Palestine sur ordre de l’Administration américaine et d’Israël et la connivence des Arabes portés dans la nouvelle vague sioniste qui règne actuellement dans le monde entier.

Pour le président de l’AMSLP, Benjelloun Andaloussi, le peuple marocain entend dénoncer aujourd’hui la trahison des dirigeants arabes, qui considèrent désormais Israël comme un partenaire privilégié et un ami des Arabes, dans la région.

Pire encore, ils s’activent pour engager tous les pays arabes et musulmans dans un bloc d’alliance avec l’Etat hébreu en contrepartie de la liquidation pure et simple de la cause palestinienne. Pour la réussite de la transaction, il a été prévu de réunir les détenteurs de fonds arabes et autres à Manama pour financer cette transaction dont le premier et dernier bénéficiaire est Tel Aviv.

Pour Hafid Oulalou, vice-président de l’AMSLP, la présente marche est organisée pour soutenir la cause palestinienne et réaffirmer la solidarité de tous les Marocains avec le peuple palestinien dans sa lutte pour le recouvrement de l’ensemble de ses droits inaliénables dont celui de disposer de son Etat indépendant avec Al Qods comme capitale.

M’Barek Tafsi

Related posts

*

*

Top