Maroc-Portugal: coopération bilatérale en matière d’énergie

Le ministre de l’Energie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah a eu des entretiens, jeudi, avec le ministre de l’Environnement et de la transition énergétique portugais, João Pedro Matos Fernandes, pour faire le point sur l’état de la coopération bilatérale en matière d’énergie entre le Maroc et le Portugal.

Ces entrevues en vidéoconférence ont été organisées en présence des ambassadeurs des deux pays, MM. Othmane Bahnini et Bernardo Futscher Pereira, ainsi que les acteurs principaux de la coopération énergétique, à savoir, du côté marocain, le PDG de MASEN, Mustapha Bakkoury, le directeur général de l’ONEE, Abderrahim El Hafidi et le secrétaire général du ministère de l’Energie, des mines et de l’environnement, Mohamed Ghazali, et du côté portugais, le directeur général du Réseau énergétique national (REN), Rodrigo Costa, de même que les représentants de diverses directions techniques, indique un communiqué du ministère.

Lors de cette réunion, à laquelle a pris part également le secrétaire d’Etat portugais chargé de l’Energie, João Galamba, les deux ministres ont examiné la question de l’interconnexion électrique entre les deux pays, réaffirmant la portée stratégique de cette liaison aussi bien pour les deux pays que pour la région et ont convenu, avec l’engagement de l’ONEE et de REN, de finaliser les études techniques, d’ici la fin de l’année, pour passer à une nouvelle phase de la réalisation de ce projet, souligne la même source.

Cette vidéo-conférence a permis, également, d’aborder les questions de coopération technique dans le domaine des énergies et des mines, ajoute le communiqué, notant à cet égard que les ministres ont insisté pour que les commissions mixtes se réunissent le plus tôt possible pour leur donner une nouvelle dynamique.

Les deux responsables ont évoqué, par ailleurs, tout l’intérêt et l’importance de l’hydrogène dans la dé-carbonisation des économies et comme facteur de renforcement de la transition énergétique. Ils ont, à cet effet, eu un échange fructueux, sur les démarches de chaque pays en la matière et ont convenu d’examiner les possibilités de coopération dans ce domaine.

Ils ont, aussi, convenu de tenir une réunion prochainement sur les questions environnementales qui est d’une grande importance pour les deux parties.

Le PDG de MASEN a, de son côté, fait le point sur l’état d’avancement des discussions en cours sur la SET Roapmap, une initiative menée en marge de la COP22, qui s’est tenue en novembre 2016 à Marrakech, dont il assure le secrétariat, tout en soulignant la nécessité d’aboutir rapidement à un consensus entre les parties.

L’Allemagne, la France, le Maroc, le Portugal et l’Espagne, en présence de la Commission européenne, l’Union pour la méditerrané (UpM) et la Banque mondiale, avaient signé conjointement une déclaration pour l’échange d’électricité d’origine renouvelable, rappelle le communiqué, qui précise que les parties marocaine et portugaise se sont engagées à conjuguer leurs efforts pour faire aboutir le processus et adopter le projet de mémorandum d’entente (MoU).

Related posts

*

*

Top