Match de gala à Marrakech

Avec la participation de Infantino, Boban, Bouderbala, Hadji, Neybet, Bassir et Bahja

Un match de gala réunissant une pléiade de stars du ballon rond et de personnalités sportives marocaines et étrangères a été organisé, mercredi soir au Grand Stade de Marrakech, en marge de la 2è réunion de la 3ème édition des Sommets Exécutifs du football de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

Ont pris part à cette rencontre footballistique, le président de la FIFA, Gianni Infantino, d’anciens internationaux marocains, dont Aziz Boudarbala, Mustapha Hadji, Nourreddine Naybet, Salaheddine Bassir, Ahmed El Bahja, l’ancienne star du football croate, Zvonimir Boban, ainsi que des présidents des associations nationales membres de l’instance dirigeante du football mondial, qui participent à ces Sommets, qui se tiennent du 15 au 17 janvier dans la cité ocre.

Figurent à l’ordre du jour de ce conclave mondial, qui rassemble plus d’une cinquantaine d’associations membres de la FIFA, la discussion de questions stratégiques liées au football et le partage des meilleures pratiques entre les dirigeants des associations membres dans le cadre de débats ouverts et constructifs.

L’avenir des compétitions de la FIFA, le développement du football en général et du football féminin en particulier, ainsi que l’Assistance vidéo à l’arbitrage (VAR), sont aussi parmi les sujets abordés lors de cette réunion.

 

Passage à 48 équipes lors du Mondial-2022

«Aucune décision ne sera prise sans l’accord du Qatar»

«Aucune décision ne sera prise sans l’accord du Qatar», le pays hôte, a indiqué mercredi, Nasser Al-Khater, secrétaire général adjoint du comité d’organisation du Mondial-2022, à l’heure où la Fifa étudie la possibilité d’élargir le nombre de participants à 48 équipes.

«Au moment où l’on parle, nous sommes en train de nous préparer et de travailler sur une Coupe du monde à 32 équipes», a précisé le responsable pendant un point de presse, ajoutant qu’«aucune décision ne sera prise sans l’accord du Qatar». «C’est un point important: ce sera une décision prise conjointement», a-t-il souligné. Le Mondial-2022, premier organisé en hiver, se disputera du 21 novembre au 18 décembre, soit 28 jours au lieu des 32 jours habituels. La Fifa étudie la possibilité d’étendre le nombre de participants de 32 à 48 équipes.

«Nous sommes en attente des résultats des études de faisabilité. Une fois qu’elles seront prêtes, (la Fifa) va les partager avec nous pour que l’on se penche dessus», a fait savoir M. Al-Khater.

Grâce à ces résultats, « on va voir si c’est possible ou si cela n’est pas possible, et ce qui aura besoin d’être changé car il y aura de nombreux domaines qui seront affectés (en cas de passage à 48 équipes): le nombre de stades, le nombre de jours de compétition, la diffusion, le nombre de matches… », a-t-il noté.

La décision finale sur le projet de Mondial à 48 équipes dès 2022 sera prise en mars.

Related posts

*

*

Top