Profession infirmière: Les enjeux de la spécialisation

La Faculté des Sciences et Techniques de Santé (FSTS) de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé(UM6SS)) organise ce vendredi 19 Avril une journée scientifique au centre de congrès de l’UM6SS. Les thématiques de cette journée scientifiques sont, notamment l’éducation interprofessionnelle et pratique collaborative et la profession infirmière : les enjeux de la spécialisation.

L’organisation d’un tel évènement dans l’enceinte de cette université qui est aujourd’hui une référence dans le domaine, donne à cette rencontre une importance méritée eu égard au rôle fondamental que joue aujourd’hui l’infirmier dans le développement et l’essor de la santé de nos concitoyens.

En effet, l’évolution des modes d’exercice des métiers de santé et la reconnaissance d’une pratique avancée au niveau international dans plusieurs pays ont permis aux professionnels de santé de développer un champ d’intervention élargi. La profession infirmière est certainement celle qui a pu bénéficier le plus de cette évolution sur l’extension du périmètre de l’action des infirmiers.

Ces enjeux de spécialisation s’avèrent nécessaires dans un monde numérique avec une technologie très développée et l’avènement de l’intelligence artificielle ainsi que l’environnement numérique d’apprentissage.

La pratique avancée doit être ancrée dans le système local de santé et bien adaptée pour satisfaire les besoins de l’individu, de la population et de la communauté avec la nécessité d’une réflexion systématique sur le contexte de chaque pays, sur les contenus des formations des métiers et sur les niveaux de la formation initiale ou le plan de développement de carrière en sciences infirmières.

Avec le système Licence Master Doctorat (LMD), la formation devrait être adaptée aux types des populations soignées : l’infirmier en soins généraux, l’infirmier de la pratique avancée et l’infirmier chercheur et expert en sciences de la santé.

Ouardirhi Abdelaziz

*

*

Top