Retirer définitivement ce texte inacceptable

Nabil Benabdallah et le projet de loi 22-20

A la suite des nombreuses réactions à la vidéo du Secrétaire général du PPS, publiée mardi et relative au projet de loi sur la réglementation de l’usage des réseaux sociaux, Mohamed Nabil Benabdallah a tenu à remercier ses auteurs. Dans un nouveau  message, il stigmatise l’action du gouvernement et son attitude « déroutante et porteuse d’irrespect inacceptable à l’égard de l’opinion publique nationale » et réclame le retrait pur et simple de ce projet  « inacceptable tant sur le plan du principe que sur les plans politique, démocratique, éthique et constitutionnel ». Le texte du message du SG du PPS.

Je vous remercie de nouveau, cher(e)s ami(e)s, pour vos nombreuses réactions à l’égard de la vidéo que j’ai publiée Mardi dernier à propos du projet de loi sur la réglementation de l’usage des réseaux sociaux. Il est particulièrement étrange que le gouvernement, dans toutes ses composantes politiques, adopte ce texte, en catimini, le 19 mars dernier, sans publication usuelle du projet ni avant ni après la tenue du conseil, et sans consultation ni du CNDH, ni de la HACA, ni du Conseil National de la Presse, comme il est d’usage en matière de texte de loi portant sur les libertés.

Survient alors une source irresponsable, anonyme au demeurant mais provenant, selon certains doigts accusateurs, de milieux gouvernementaux connus, qui fait fuiter le texte à dessein et qui provoque un tollé général à son encontre. Et nous voilà aujourd’hui devant une situation inédite qui suscite, dans le même temps, ironie et réprobation, puisque toutes les composantes politiques du gouvernement nous gratifient successivement de déclarations dénonçant ce projet.

De grâce, qui a soumis ce texte au conseil de gouvernement pour qu’il soit adopté et qui était présent lors de sa discussion et de son adoption ? Ne s’agit-il pas des mêmes composantes politiques qui en réfutent le contenu aujourd’hui et qui se désolidarisent du projet dans son ensemble ? Cette attitude est déroutante et porteuse d’irrespect inacceptable à l’égard de l’opinion publique nationale, d’irresponsabilité grave dans le traitement de l’intérêt national et de légèreté insoutenable par rapport à l’action politique en ce qu’elle requiert de sérieux et de crédibilité.

Ce qui est attendu aujourd’hui, c’est que ce gouvernement cesse de nous étaler ses luttes intestines et ses divergences répétées et stériles. Que toutes ses composantes reviennent à la raison et retirent ce texte définitivement car il est inacceptable tant sur le plan du principe que sur les plans politique, démocratique, éthique et constitutionnel. Comme il est profondément refusé au niveau populaire, dans un contexte qui requiert le renforcement de l’unité nationale pour affronter les conséquences actuelles et à venir de la pandémie du Corona car énormes sont les défis qui nous attendent à ce niveau.

Related posts

*

*

Top