Un baromètre pour le crédit immobilier

Meilleurcréditimmo.ma fait feu de tout bois et ne perd pas du temps pour occuper l’espace et implanter sa marque dans l’esprit des futurs acquéreurs de biens immobiliers marocains.

Le courtier en ligne, qui a lancé la nouvelle version de son simulateur-comparateur de crédits immobiliers en octobre dernier, vient de récidiver en lançant, cette fois-ci un baromètre. Ce dernier est censé renseigner sur le profil, les besoins, l’intention d’achat et de financement de ces acquéreurs potentiels. Pour rappel, Meilleurcréditimmo.ma appartient à la fintech CPI.SA fondée par Bachir Benslimane.

Celle-ci a levé, en juillet dernier, des fonds auprès de SEAF -plateforme internationale de gestion de fonds logée à Washington- à travers SEAF Morocco Growth Fund. C’est dire que cet investisseur croit au potentiel de ce simulateur-comparateur de crédit, à son business plan et in fine, au potentiel du marché malgré les nombreux scandales qui le secouent et la relative atonie actuelle sur les transactions.

Le besoin ou l’utilité d’un simulateur-comparateur de crédit immobilier se défend aisément, tant il permettra aux futurs acquéreurs «de manière simple, rapide et anonyme de simuler, comparer et de choisir l’offre la plus adaptée de financement immobilier parmi les meilleures offres marché. Et ce, que ce soit pour un nouveau crédit immobilier ou un rachat de crédit en cours. Le client pourra aussi déléguer la gestion du suivi du dossier de crédit à une équipe d’experts, un service gratuit et sans engagement», expliquait Bachir Benslimane.

En plus d’être gratuit, la plateforme permet de centraliser les documents nécessaires à la constitution du dossier et de suivre l’avancement du dossier de crédit, le tout à distance, en ligne, avec zéro déplacement. Meilleurcreditimmo.ma se rémunère uniquement auprès des banques pour lesquelles il joue le rôle d’intermédiaire et de partenaire.

Le baromètre quant à lui devrait renseigner sur le profil des acquéreurs. D’ailleurs, annonce le PDG de Meilleurcreditimmo.ma, en moins de 30 jours, 3000 personnes ont effectué des simulations crédit, leur donnant accès à 25000 offres. Si le baromètre donne quelques informations sympathiques sur le profil des acquéreurs (âge moyen : 36 ans; revenu mensuel moyen: 24000 dirhams; 72% de salariés du secteur privé, 20% du public, 3% de profession libérale; l’appartement prisé par 84% des gens, 7% pour des villas construites; etc.), l’utilité de ces données reste encore à démontrer.

Tant elles ne répondent réellement et spécifiquement à aucun besoin des particuliers, ni ceux des prêteurs qui collectent ces informations auprès des demandeurs de crédit.

Soumayya Douieb

*

*

Top