Une belle leçon des joueurs botolistes

L’équipe nationale de football des joueurs locaux a décroché son billet de la plus belle manière pour le CHAN 2020. Elle s’est qualifiée pour les phases finales du prochain championnat d’Afrique des nations des joueurs locaux à la faveur de sa large victoire sur son homologue algérienne (3-0), samedi à Berkane, en match retour du dernier tour des qualifications. Le match «aller» disputé à Blida avait été terminé sur un nul de (0-0), rappelle-ton.

Dans ce duel maghrébin «retour», les Lions de l’Atlas ont fait le plein en première mi-temps. Dominateurs de la tête et des épaules, Ils ont ouvert le score au bout de la première demi-heure de jeu (27è minute) sur un but du Rajaoui Badr Banoun, qui a victorieusement transformé un pénalty, avant que son coéquipier au club des Verts, Hamid Ahaddad, ne double la mise 5 minutes plus tard. Leur voisin, Mohamed Nahiri du Wydad, va alourdir le score par un troisième but, le dernier de la partie, 4 minutes avant la pause.

En seconde mi-temps, les Lions botolistes vont gérer leur victoire d’une très belle manière face à des  Algériens qui souhaitaient du moins niveler le score. Ils ont buté sur une défense infranchissable et un milieu de terrain bien organisé au tour du gardien Anas Zniti qui n’a pourtant pas chômé en maitrisant ses parades à chaque fois que les choses s’avéraient dangereuses.

C’est ce qu’a prévu le sélectionneur national, Lhoussine Ammouta, qui a procédé à certains changements afin de préserver son avance. L’essentiel dans de tels matchs restent la qualification après avoir arraché le nul blanc prometteur en déplacement en Algérie.

C’est ainsi que la victoire de nos Botolistes et leur entraineur, Ammouta, constitue une très belle leçon à retenir pour les professionnels de l’équipe nationale A et leur sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, qui était présent au stade de Berkane et qui devra certainement revoir ses pensées négligeant la qualité et le rendement des joueurs locaux.

Car disons-le tout simplement, les Lions de Vahid venant d’une majorité écrasante des clubs européens n’arrivent pas encore à donner de signes de vie après avoir raté différents rendez-vous continentaux en compagnie de plusieurs coaches étrangers dont le dernier, Hervé Renard, qui n’a rien pu faire lors des deux récentes CAN en 2019 et 2017.

Aujourd’hui et à quelques semaines du début des éliminatoires de la CAN 2021 en phase de poules, Vahid et son équipe ont raté tous les matches amicaux disputés récemment à domicile dont la défaite face au Gabon (2-3), les nuls décevants respectivement contre la Libye et le Burkina Faso sur le même score de (1-1) alors qu’une petite victoire de (1-0) avait été enregistrée au détriment de la petite équipe du Niger.

Nos Botolistes qui ont fait le contraire en dominant ces mêmes adversaires également en matchs amicaux, la Libye et le Niger sur le même score de (2-0) ainsi que le Burkina (1-0), venaient aujourd’hui de confirmer en prenant le meilleur sur l’Algérie pour se qualifier au CHAN 2020 dans l’espoir de défendre leur titre remporté en 2018 en compagnie de l’autre sélectionneur national, Jamal Sellami.

Voilà une autre très belle leçon infligée par nos joueurs locaux aux «pros» de l’équipe nationale.

Qu’en pense le Sieur Vahid… ?

Rachid Lebchir

*

*

Top