Tag Archives: Bamako

Paris brandit la menace d’un retrait du Mali

Paris brandit la menace d’un retrait du Mali

Si Bamako a recours au russe Wagner Les autorités françaises se sont ouvertement inquiétées mardi des discussions entre Bamako et la société privée russe Wagner, avertissant qu’un déploiement de ces paramilitaires au Mali pourrait entraîner un retrait des troupes françaises, qui y combattent depuis huit ans les groupes jihadistes. Une implication de la société privée

Plein soutien de la communauté internationale au Mali pour asseoir la paix et le développement

Hassan Naciri, ambassadeur du Maroc au Mali, doyen du corps diplomatique à Bamako L’ambassadeur du Maroc au Mali, M. Hassan Naciri, a réaffirmé, au nom du corps diplomatique accrédité à Bamako, l’engagement permanent d’intensifier les efforts internationaux pour soutenir le Mali afin de surmonter cette étape délicate et avancer sur la voie de la paix

Deux camionneurs marocains tués et un autre blessé par des éléments armés au Mali

Selon de l’ambassade du Maroc à Bamako Deux camionneurs marocains ont été tués et un autre a été blessé, samedi au Mali, par des hommes armés, a-t-on appris auprès de l’ambassade du Maroc à Bamako, ajoutant qu’un quatrième chauffeur a survécu à cette attaque. L’incident a eu lieu au niveau de la commune de Didiéni,

L’envoyé spécial ouest-africain face à la nouvelle donne à Bamako

Mali Les Etats ouest-africains dépêchent leur émissaire mardi à Bamako où celui-ci devrait évaluer si les assurances données par le nouveau président de transition, le colonel Assimi Goïta, suffisent à satisfaire leurs exigences quant à un retour des civils au pouvoir après deux coups d’Etat. Le médiateur de la Communauté économique des Etats de l’Afrique

Mali: pas d’accord à Bamako sur les conditions d’un retour des civils au pouvoir

Les émissaires doivent à présent rentrer rendre compte de leurs trois jours de discussions à la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) qui les a dépêchés à Bamako pour réclamer un «retour immédiat à l’ordre constitutionnel» après le coup d’Etat du 18 août, dernier épisode d’une dégradation politique, sécuritaire et économique, source d’inquiétude

Bamako, toujours dans l’œil de mire du terrorisme dans le Sahel…

Il était seize heures dimanche dernier lorsque deux groupes d’assaillants venus à bord d’une voiture et de deux motocyclettes investirent le campement touristique de Kangaba à Bamako armes aux poings en criant «Allahou Akbar» et en tirant à bout portant sur les campeurs venus s’y prélasser pour échapper à l’agitation de la capitale. D’après un habitué des

Top