Tag Archives: Haut-Karabakh

Les canons tonnent de nouveau au Haut-Karabakh

Attendons pour voir… Nabil El Bousaadi La guerre d’Ukraine retient tellement l’attention des chancelleries du monde entier que l’attaque lancée par l’Azerbaïdjan sur l’Arménie, dans la nuit du 12 au 13 septembre dernier, en dépit des poignées de mains officielles entre les chefs d’Etat des deux pays, est passée quasiment inaperçue nonobstant les 300 morts

Les armes crépitent à nouveau dans le Haut-Karabakh

Attendons pour voir… Si tout le monde croyait que l’accord de paix qui avait été signé en Janvier 2021, sous l’égide de Moscou, entre Bakou et Erevan et qui avait démontré la grande influence de la Russie dans la région, allait mettre un terme au conflit qui oppose l’Azerbaïdjan à l’Arménie pour le contrôle de

Les arméniens réclament le départ du Premier ministre

Attendons pour voir… Arrivé au pouvoir en 2018 à la faveur d’une révolution pacifique, le Premier ministre arménien Nikol Pachinian est visé, depuis l’automne dernier, par des appels à la démission à la suite de la cinglante et humiliante défaite de l’Arménie dans la guerre menée contre l’Azerbaïdjan pour le contrôle du Haut-Karabakh. Pour rappel,

L’entente tacite entre Moscou et Ankara

Conflit du Haut Karabakh S’il est vrai que le conflit qui perdure entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie au sujet de l’enclave séparatiste du Haut-Karabakh, ce territoire  azéri majoritairement peuplé d’arméniens qui s’était autoproclamé indépendant après le démantèlement de l’ex-URSS, était bénéfique au Kremlin et ce double-titre qu’il bénéficiait au complexe militaro-industriel russe en lui permettant de

Vives tensions entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan

Haut-Karabakh Nabil El Bousaadi Rien ne va plus et les combats font rage, depuis dimanche, entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan sans que l’exacte raison de leur déclenchement ne soit connue puisque, pour l’heure, chacun des deux camps, affirme avoir répondu aux provocations de l’autre. Ainsi, si les autorités azerbaïdjanaises prétendent avoir lancé leur «contre-offensive» en réponse

Top