Priorité au Plan de transformation numérique de la justice dans le Royaume

Maroc-UE

Le Maroc et l’Union européenne (UE) ont convenu de focaliser sur deux priorités stratégiques au titre de 2021, relatives à l’accompagnement de la mise en œuvre du Plan de transformation numérique de la justice et à la mise en œuvre du référentiel des fonctions et des compétences des fonctionnaires du ministère et des tribunaux.

Dans ce sens, le ministre de la justice, Mohamed Ben Abdelkader a tenu une rencontre, mardi, avec l’ambassadrice de l’UE à Rabat, Claudia Wiedey, dans le but de donner une impulsion à la réalisation des activités bilatérales de coopération et de partenariat.

Selon un communiqué du ministère de la justice, cette rencontre a été l’occasion d’évoquer les possibilités offertes pour développer la coopération bilatérale à la lumière des mutations que connaît actuellement le secteur de la justice au Maroc et des priorités du ministère dans le domaine de la réforme du système de la justice, notamment en ce qui concerne la réforme de l’administration judiciaire, le développement de sa gouvernance et le renforcement de son dispositif législatif.

A cette occasion, Mme Wiedey a mis en avant la pertinence les efforts consentis, ces dernières années, par le ministère de la justice et les réalisations accomplies au début de la pandémie, notamment en matière de procès à distance.

De son côté, M. Benabdelkader a salué les efforts de l’UE dans l’accompagnement de la dynamique de réforme interne que connait le secteur, tant à travers le soutien financier qu’à travers le programme d’appui technique, indiquant que le partenariat liant les deux parties dépasse l’aspect technique de la réforme pour couvrir la consolidation des valeurs communes dans le cadre d’une vision intégrée et profonde de la réforme.

Par ailleurs, le ministre a salué la tenue, le plus tôt possible, de la réunion du comité de pilotage du programme de soutien financier et d’appui technique pour la réforme du système de la justice, notant que cette réunion serait une occasion d’examiner le bilan du partenariat et tracer les lignes directives de la coopération bilatérale.

Related posts

*

*

Top