7e art: 10 millions de dirhams pour sauver les salles obscures!

Mohamed Nait Youssef

Les salles obscures vont pousser enfin un ouf de soulagement! En effet, la nouvelle est tombée sur la page facebook du ministère de la Culture de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous qui a annoncé une enveloppe budgétaire de 10 millions de dirhams pour aider les salles de cinéma marocaines.

Fragilisées à cause de la fermeture due à la pandémie, les salles seront redynamisées à travers des mesures qui seront prises par le ministère de la tutelle dont essentiellement, explique le ministre.

La prise en charge de certaines charges fixes des salles de cinéma engagées sur la période de quatre mois allant de mars à juin 2020 et n’ayant pas pu être amorties du fait de la crise sanitaire ainsi que le versement aux exploitants d’une prime exceptionnelle à la réouverture des salles, équivalente à un mois de chiffre d’affaires pour accompagner la reprise d’activité, conditionnée au respect des normes sanitaires et à l’engagement de garder la salle ouverte au moins 18 mois.

«Le premier versement de 50% aura lieu à la signature de conventions par les parties concernées, le second trois mois après la réouverture», souligne la même source.

Et d’ajouter: «pour ces deux mesures de renforcement de la résilience des salles de cinéma, une enveloppe prévisionnelle de 10 MDH est mobilisée».

Pour le jeune ministre, le 7e art est un écosystème complet qui englobe et fait vivre plusieurs métiers, entre autres la musique, le  théâtre, l’écriture… D’où en effet, la nécessité de sauver ce secteur vital dont les retombées sont bénéfiques sur les industries culturelles et créatives.

«Depuis le mois d’avril jusqu’au mois de juin, le Centre Cinématographique Marocain a procédé au paiement de plus de 6,5 millions de dirhams notamment au profit de plus de 11 projets nationaux de production cinématographique, dont 450 000 DH pour la numérisation d’une salle de cinéma à Tanger», a-t-il fait savoir.

Afin de préparer la reprise dans les bonnes conditions, le ministre mise sur la communication et la sensibilisation. «Une campagne de communication sera lancée afin de sensibiliser les citoyens à la reprise d’activité des salles de cinéma et à la promotion du cinéma national. Ceci afin de permettre aux salles de cinéma de se préparer à la reprise d’activité dont le calendrier sera arrêté par l’autorité compétente», précise le ministre.

Related posts

*

*

Top