Casablanca: Les opérations de désinfection se poursuivent sans relâche

Lancées depuis une dizaine de jours, les opérations de désinfection se poursuivent, sans relâche, dans différents quartiers de Casablanca, dans le cadre des efforts visant à enrayer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

La société de développement local « Casablanca Baïa », chargée de la lutte contre les vecteurs de maladies et les nuisibles dans la métropole, a mobilisé des moyens humains et matériels appropriés pour mener à bien cette campagne, qui a coïncide avec les actions tous azimut aux plans national et local pour contrer la diffusion du virus.

Près d’une centaine d’agents se relaient pour des opérations de désinfection quotidiennes, suivant un planning pré-établi, ponctuées par des interventions d’urgence dans les zones de déclaration d’un cas de coronavirus.

« Casablanca Baïa » utilise, notamment, 5 véhicules robots pulvérisateurs multifonctions d’une capacité de 500 litres, 17 motos électriques, 20 véhicules utilitaires, a indiqué à la MAP un responsable de la Division action hygiène et salubrité (DASH) de la société.

Des citernes de capacité de 1.000 litres sont placées dans cinq différentes zones de la ville (Hay Hassani, Ain Chock, Anfa, Sidi Othman et Sidi Bernoussi) pour la désinfection des véhicules des forces de l’ordre, des petits et des grands taxis, a-t-il poursuivi.

Les désinfectants utilisés sont « des produits virucides et bactéricides certifiés et autorisés par le ministère de la Santé et l’ONSSA, qui relève du département de l’Agriculture », a précisé la même source.

Outre les quartiers résidentiels et les places publiques, les interventions concernent les zones marchandes , le marché de gros de fruits et de légumes, les structures hospitalières, les véhicules sanitaires, les administrations et les bureaux de poste, entre autres.

Cependant, les équipes déployées sur le terrain ont rencontré des difficultés à cause du non-respect du confinement dans certains secteurs, en particulier dans les quartiers dits populaires.

Related posts

*

*

Top