Communiqué du Bureau politique du PPS

Profanation du drapeau national, «un acte isolé, insensé et dangereux»

Le Bureau politique du parti du progrès et du socialisme a tenu, mardi 29 octobre 2019, sa réunion périodique, au cours de laquelle il a examiné diverses questions nationales générales et des dossiers en lien avec le programme d’action du parti et sa vie interne.

Condamne la profanation du drapeau national à Paris

D’entrée, le Bureau politique a abordé la question de la profanation par quelques individus du drapeau de leur pays, le Maroc, samedi dernier au cours d’une manifestation dans la ville de Paris. Il a exprimé à ce propos sa désapprobation et sa condamnation de cet acte criminel irréfléchi et lâche qui n’a rien à voir ni avec la liberté d’opinion et d’expression ni avec aucune des libertés collectives ou individuelles.

Le Bureau politique a exprimé sa fierté de la vague d’indignation, de désapprobation et de condamnation par  laquelle l’ensemble des Marocains, à l’intérieur du pays et à l’étranger, ont fait face à cet acte isolé, insensé et dangereux, qui constitue une grave atteinte et une provocation manifeste de leurs sentiments nationaux, constants et ancrés.

Se félicite du travail extraordinaire de la lutte contre le terrorisme

Par ailleurs, le Bureau politique a abordé le sujet du démantèlement de la cellule terroriste qui a fait de Tamaris, Ouezzane et Chefchaouen ses cachettes et qui s’apprêtait à mener des opérations destructives et dangereuses dans diverses régions sur le territoire national.

A ce propos, le Bureau politique s’est félicité du haut niveau dont les services de sécurité font preuve, tout en rendant hommage à leur professionnalisme et à la qualité de leur action prospective, à leur vigilance et à leur haute mobilisation ainsi qu’à leurs grands efforts dans le but d’assurer la sécurité des Marocains et d’empêcher toute atteinte à leur sécurité.

Dans le même ordre d’idées, le Bureau politique souligne la nécessité de conjuguer tous les efforts institutionnels et sociétaux, aux niveaux sécuritaire, culturel, religieux, politique, éducatif et social pour extirper définitivement la pensée et l’idéologie du terrorisme de l’éducation marocaine.

Réussir le congrès de la région Fès-Meknès

Au niveau de la vie interne du parti, le Bureau politique s’est notamment arrêté sur les différentes dispositions organisationnelles et mesures politiques nécessaires prises pour la réussite du congrès régional du parti au niveau de la région Fès-Meknès, dont l’organisation est prévue le 3 novembre prochain dans la ville de Fès sous le mot d’ordre «la régionalisation et l’enjeu du modèle de développement».

Il a également passé en revue le niveau des préparatifs en cours des autres congrès régionaux restants et dont l’organisation est prévue au cours du mois de novembre prochain, réitérant la nécessité de les considérer comme des étapes organisationnelles et politiques fondamentales et distinguées dans la vie du parti.

Le Bureau politique a examiné aussi diverses autres questions en lien avec la vie interne du parti et pris les mesures nécessaires qu’elles requièrent. Il a également décidé de consacrer la totalité de sa prochaine réunion à la discussion de l’exposé que le Secrétaire général avait présenté au sujet de l’approche du parti de travailler de la position de l’opposition nationale, démocratique, progressiste, constructive et responsable.

(B.P du PPS)

Related posts

*

*

Top