Cosumar veut gâter les petits porteurs

Satisfait de ses réalisations financières au titre de l’année 2016, le Groupe Cosumar a décidé de distribuer des actions gratuites.

En effet, le Groupe a réalisé, à fin décembre 2016, un chiffre d’affaires consolidé de 7,8 milliards de DH en progression de près de 13% par rapport à la même période de l’année précédente.La société explique la progression des ventes par le chiffre d’affaires généré à l’export alors que la profitabilité globale est allouée à la campagne sucrière exceptionnelle de 2016, l’amélioration de l’activité export et la baisse de la facture énergétique.

Pour rappel, le développement de l’export de sucre brut importé et raffiné en local se fixe un objectif de 280 KT en 2018, en hausse de 48% par rapport à 2015.

Aussi, son Excédent Brut d’Exploitation (EBE) consolidé s’est hissé de 23,5% sur la même période de référence pour s’afficher à 1,8 milliards de DH. En termes de bénéfices, le résultat net part du Groupe (RNPG) a atteint le montant de 934 millions de DH en hausse de 45,5% par rapport à l’année dernière.

En comptes sociaux, Cosumar affiche un chiffre d’affaires de 6,38 milliards de DH en hausse de 16,2%. L’EBE s’améliore de près de 18% à 1,4milliards de DH alors que le résultat net grimpe de 58,3% à 803 millions de DH.

Compte tenu de cette situation financière satisfaisante, le Conseil d’administration propose à l’Assemblée Générale Ordinaire (AGO) la distribution d’un dividende de 13 DH par action, en hausse par rapport à 2015 où il était de 10,8 DH par action. De même, le Conseil propose à l’Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) la création de nouvelles actions par incorporation des réserves et distribution gratuite d’une action nouvelle pour deux actions détenues.

Théoriquement, la distribution d’actions gratuites est sans impact pour l’actionnaire, ce genre d’opération plaît aux petits porteurs grâce à l’impression visuelle au niveau du nombre d’actions.

En termes de perspectives, le Groupe s’attend à une bonne campagne sucrière 2017 après les conditions climatiques favorables à ce jour et suite aux bonnes performances agronomiques et industrielles de la campagne sucrière 2016.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top