Coupes d’Afrique: Les clubs marocains toujours en course

Le football marocain est toujours présent en force dans les compétitions africaines. Les trois clubs qui ont joué, samedi, pour le compte des matches «retour» des seizièmes de finale de la Ligue des champions et de la Coupe de la CAF ont tous réalisé la qualification loin de leurs bases. L’autre club marocain, le Difaâ Hassani d’El Jadida, a évolué également à l’extérieur, dimanche, sur la pelouse des Congolais de Vita Club après l’avoir battu (1-0) en match «aller» du premier tour de la Ligue des Champions.

Le Wydad de Casablanca a fait l’essentiel en se qualifiant au prochain tour dans l’espoir de défendre son titre en Ligue des Champions remporté au détriment d’Al Ahly d’Egypte. Le WAC a poinçonné son billet en dépit de sa défaite (0-2) dans le fief des Ivoiriens de l’AC Williamsville à Abidjan. Les deux réalisations de cette rencontre ont été l’œuvre de Kouamé Diallo, auteur d’un doublé dans les 5 dernières minutes de chaque mi-temps. C’était seulement l’orgueil pour les Ivoiriens, éliminés sur une victoire insuffisante au terme d’une rencontre qui n’avait pas d’importance pour les Wydadis, vainqueur chez eux en match «aller» sur un score large de (7-2).

La qualification du WAC était donc plus ou moins facile au vu du score général de (7-4) en 2 rencontres. Le WAC qui a encaissé 4 buts face à cette modeste équipe ivoirienne devra faire les corrections nécessaires s’il veut bien refaire un parcours honorable dans cette Champion’s League avec l’entame de la phase des groupes où il aura à croiser les gros morceaux du Continent.

En Coupe de la CAF, Raja Casablanca et Renaissance Berkane ont fait le plein. Le Raja tenu en échec lors du match «aller» au Complexe Mohammed V par le FC Nouadhibou  (1-1) est allé rebondir dans le terrain de cette équipe mauritanienne sur le score sans appel de (4-2). Les Rajaouis soutenus par un large public n’ayant pas regretté le déplacement en masse à Nouadhibou n’ont attendu que 6 minutes pour ouvrir le score, par le biais du buteur de la Botola, Mohcine Iajor, avant qu’Abdoulaye Gaye (12è) n’égalise pour les Mauritaniens. Abdelilah El Hafidi (16è), Iajour (44è) et Mahmoud Benhalib (69è) ont doublé, triplé et quadruplé la mise pour le Raja. Entretemps, Mohamed Wad (64è) a inscrit le 2e but pour cette coriace formation de Nouadhibou dont les joueurs  constituent l’ossature de la sélection mauritanienne ayant participé au Championnat africain des joueurs locaux (CHAN 2018) remporté par le Maroc en février dernier.

Idem pour  la Renaissance Berkane qui a validé son billet pour le même tour, en réalisant une seconde belle victoire (1-0), sur la pelouse du Club Africain après l’avoir battu au match «aller» sur le score de (3-1). Au grand stade de Radès de Tunis, la RSB qui a souffert en première mi-temps et qui n’a trouvé que son gardien, Abdelali Mhamdi, acculé à faire de belles parades pour sauver sa cage à maintes reprises, allait prendre les choses en main pour inscrire l’unique réalisation de la rencontre grâce à son buteur maison, Ayoub El Kaabi, à l’entame du dernier quart d’heure du jeu.

Ce sont là de belles qualifications réalisées par les représentants du football marocain en attendant de confirmer lors des prochains tours de ces compétitions africaines qui vont bientôt passer aux choses sérieuses…

Rachid Lebchir

Related posts

*

*

Top