Crédit du Maroc: Un double impact sur les bénéfices

Kaoutar Khennach

Crédit du Maroc (CDM) a dévoilé ses résultats relatifs au 9 premiers mois de l’année en cours. Il en ressort une quasi-stagnation des revenus  et une baisse des bénéfices.

En effet, le produit net bancaire (PNB) consolidé de CDM, s’élève à plus de 1,77 milliard de DH à fin septembre 2020, en recul limité de 0,6% par rapport à l’exercice précédent. La baisse du PNB a été contenue grâce à la bonne tenue de la marge nette d’intérêt qui progresse de 1,7% à 1,4 milliards de DH, profitant de la poursuite de l’optimisation du coût des ressources.

Les filiales du Groupe affichent, quant à elles, un PNB global de 138,3 millions de DH, en amélioration de 4,4% par rapport à fin septembre 2019. Cette performance est due à la bonne tenue de la quasi-totalité des filiales dont particulièrement Crédit du Maroc Banque Offshore (25,5%) et Crédit du Maroc Patrimoine (15,7%).

Pour sa part, La marge sur commissions baisse de 7,8% à 292,5 MMDH, en lien avec la diminution de l’activité liée à la crise sanitaire et le ralentissement de l’activité des métiers spécialisés. Par ailleurs, CDM fait savoir que les emplois clientèle augmentent de 4,9% par rapport à fin septembre 2019, portés par les crédits aux entreprises. Ils s’établissent à 44,5 Milliards de DH, et ce, malgré les effets négatifs de la crise sanitaire de Covid-19. Les crédits aux entreprises ont en effet conservé une bonne dynamique sur les neuf premiers mois de l’année 2020, se traduisant par une hausse des encours de 7,7% à 21,1 milliards de DH.

En revanche, les encours de crédits à l’équipement et de crédit-bail sont en retrait de respectivement 1% et 0,6%, dans un contexte défavorable à l’investissement. Les encours des crédits aux particuliers enregistrent une baisse de 1,1% à 18,2 milliards de DH en lien avec la crise sanitaire qui a affecté la production. Toutefois, l’encours du crédit à l’habitat démontre une certaine résilience en affichant une hausse de 0,5%.

En termes de bénéfices, le Résultat net part du groupe (RNPG) du groupe bancaire s’est établi à 104,1 millions de DH à fin septembre 2020, en baisse de 76,1% par rapport à la même période un an auparavant. Cette baisse résulte notamment de l’augmentation du provisionnement des risques crédit à partir du deuxième trimestre 2020 et de la contribution exceptionnelle au fonds de solidarité Covid-19.

Related posts

*

*

Top