Grand Prix Hassan II: Ahouda rend la raquette au N°1 García-López

Le jeune espoir marocain, Amine Ahouda, a été éliminé mardi au départ de la 34e édition du Grand Prix Hassan II 2018 de tennis organisé actuellement (8-15 avril) par Royal Tennis Club de Marrakech. Le second représentant du Maroc au tableau final de ce rendez-vous, Lamine Ouahab, a effectué son entrée en lice mercredi face à l’Allemand.

Contrairement à l’édition précédente où il a créé une grande surprise dans sa première expérience au Grand Prix Hassan II, en prenant le meilleur sur l’Espagnol Marcel Granollers (45e au classement ATP en 2017) au premier tour en deux sets (6-4, 6-4), Amine Ahouda est éliminé aujourd’hui aux 16è de finale par un autre Ibérique, Albert Ramos-Viñolas (tête de série n°1) en deux (6-1,6-2). Ahouda qui n’a pas caché sa déception après son élimination, n’avait pas tellement de chance en héritant de ce gros morceau classé 23e mondial qui a pourtant fait plus d’une heure pour s’imposer.

S’il s’agit donc d’une victoire logique pour Viñolas (30 ans) plus fort et plus expérimenté, on peut dire qu’Ahouda a fait l’essentiel et n’a rien à rougir surtout que le tirage au sort n’était pas très clément. Au contraire, il devra bien profiter de ce match déséquilibré. Ahouda (20 ans) a tout l’avenir devant lui. C’est ce qu’a fait savoir Hicham Arazi premier joueur ayant remporté ce GP Hassan II en 1997 et qui revient aujourd’hui sous la casquette de directeur du tournoi.

«En héritant d’un joueur plus expérimenté, Ahouda devra continuer à travailler pour reprendre confiance et acquérir plus d’expérience…», a déclaré Hicham Arazi qui restait confiant pour l’autre joueur marocain en lice, Lamine Ouahab, qui a rencontré mercredi l’Allemand Philipp Kohlschreiber (N°3 du tournoi). «Les côtés physique et psychologique sont déterminantes pour Ouahab qui a les moyens de créer la surprise», a ajouté Arazi avant le match.

Voilà pour nos deux tennismen engagés à ce tournoi qui se poursuivra aujourd’hui avec de belles affiches après le verdict des 16e de finales marquées par les victoires de l’Espagnol Guillermo García-López face au Français Calvin Hemery  (6-2, 6-2), le Géorgien Nikoloz Basilashvili face à l’Italien Matteo Berrettini (7-6, 6-4), l’Espagnol Pablo Andújar face au Biélorusse Ilya Ivashka (6-3, 7-5), l’Espagnol Roberto Carballés Baena face à l’Allemand Maximilian Marterer (6-3, 6-1), l’Italien Andrea Arnaboldi face à l’Ukraine Alexandr Dolgopolov (6-2, 6,3), le Russe Alexey Vatutin face l’Allemand Jan-Lennard Struff (3-6, 6-3, 6-2), le Bosniaque Mirza Bašić face au Néerlandais Robin Haase (4-6, 6-4,7-5), le Britannique Kyle Edmund au détriment du Tchèque Jiří Veselý (retiré de la compétition), l’Allemand Mischa Zverev face à l’Italien Paolo Lorenzi (Italie) (6-3,6-4) et le Portugais João Sousa (Portugal) contre l’Espagnol Martinez Portero (7-5, 7-5).

Attendons donc la suite de la compétition pour sa voir plus sur le Grand Prix de cette année qui promet beaucoup…

Rachid Lebchir

Top