«La croissance mondiale comme enjeu boursier de 2019»

Cette semaine, nous allons revenir sur les prévisions de la croissance économique, publiées par la Banque Mondiale. Ces prévisions ont le mérite d’être homogènes, ce qui facilite les comparaisons ainsi que l’évaluation de la tendance mondiale.

Ainsi, malgré le pessimisme des marchés, la croissance économique mondiale devrait à peine ralentir à 2,9% en 2019 contre 3% en 2018 et 3,1% en 2017. Aussi, la révision à la baisse des prévisions, n’a été que de 10 points de base.

Pour le Maroc, la croissance est estimée à 3,2% en 2018 et est prévue à 2,9% en 2019. Elle est supérieure à celle de la zone MENA, où les chiffres sont de 1,7% en 2018 et de 1,9% en 2019. En particulier, pour cette année, la croissance est prévue à 2,3% en Algérie et à 2,9% en Tunisie, seule l’Egypte devant carburer à 5,6%. Par ailleurs, en Afrique subsaharienne, la croissance devrait s’accélérer pour atteindre 3,4 % en 2019 contre 2,7% en 2018.

Quant à la Bourse de Casablanca, les chiffres de la croissance sont souvent retraités de l’impact de l’agriculture surtout après les saisons de bonne récolte. Ainsi, selon Bank Al Maghrib, la croissance non agricole devrait passer à 3,4% en 2019 et à 3,7% en 2020 après un léger accroissement de 2,7% en 2017 à 3,1% en 2018. Aussi, actuellement, les regards des investisseurs semblent davantage tournés vers les Profit warnings que sur les autres données fondamentales.

Related posts

*

*

Top