La députée Fatima Zahra Barassat interpelle le Chef du Gouvernement

Relance du secteur culturel

Le milieu artistique national vit des temps difficiles en ces temps de crise sanitaire. En effet, des festivals ont été annulés, des salles de spectacles, théâtres et cinémas sont fermés jusqu’à  nouvel ordre. Un constat alarmant qui interpelle à plus d’un titre.

Dans ce cadre, la députée Fatima Zahra Barassat, membre du Groupement parlementaire du progrès et du socialisme (GPPS : PPS), a adressé une question au Chef du Gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, sur les possibilités et alternatives afin d’insuffler une nouvelle vie dans le milieu artistique national  en ces temps de la pandémie de la Covid-19. Pour ce faire, la députée s’est interrogée sur les mesures urgentes qui seront prises par le gouvernement afin de redynamiser ce secteur important.

«Le secteur culturel a été profondément  impacté par la pandémie de la Covid-19  en faisant des pertes immenses ;  comme cela s’est manifesté par la fermeture des espaces culturels, le chômage des artistes,  la baisse des indicateurs financiers du secteur ainsi que la suspension de nombreux contrats de travail et d’offres d’emploi soit temporairement ou définitivement », peut on lire dans la question écrite adressée au Chef du Gouvernement.

Et d’ajouter : «La situation générale de ce secteur est inquiétante. Et cela exige l’adoption de mesures urgentes afin de lui redonner une vie, et ce à travers la réouverture partielle de théâtres, cinémas et salles de mariage ainsi que la recherche des autres moyens pour soutenir financièrement les artistes afin qu’ils puissent maintenir leur lien avec le public».

La débutée a appelé également à une mise en place des services alternatifs et innovants via des plateformes électroniques, maintenir les activités de base tout en utilisant le moins de ressources possible, et par le bais des contrats encadrés.

Étiquettes ,

Related posts

*

*

Top