Le Maroc renforce ses capacités litières

A l’heure où la propagation du nouveau coronavirus s’intensifie au Maroc, les autorités s’activent pour contrer cette expansion. Face à cette crise sanitaire, l’armée marocaine et son staff médical sont sur le pied de guerre.

A cet effet, et pour que la pandémie reste gérable, de nombreux hôpitaux de campagne sont sortis de terre en un temps record.

L’hôpital de campagne de Benslimane s’inscrit dans cette démarche. Achevé en 6 jours de travaux, il est doté d’une capacité de 200 lits dont 40 aux soins intensifs et 20 aux cas de réanimation.

Autre structure sanitaire mise en place pour juguler la pandémie, est l’hôpital de campagne de Nouaceur. Réalisé aussi en 6 jours également,  il a une capacité de 200 lits dont 20 lits réservés aux soins intensifs et réanimation.

La médecine civile n’est pas en reste, ainsi l’hôpital Moulay Youssef de Casablanca, 1ére structure sanitaire à recevoir un patient atteint du nouveau coronavirus, a bénéficié d’une extension. Cette dernière permet à l’hôpital de bénéficier de 60 lits supplémentaires.

Toujours dans la capitale économique du royaume, ville à forte densité et donc en toute logique la plus touchée par le Covid-19, un nouvel hôpital de campagne sera aménagé sur le site de la «foire» (OFEC), par la région de Casablanca-Settat (les conseils de la région, de la ville et de la province), en partenariat avec la délégation régionale de la santé.

Les travaux d’installation qui ont débuté samedi 4 avril dernier prendront fin dans deux semaines, d’après un communiqué. S’étendant sur une superficie de 20.000 m2, le site devrait accueillir 700 lits.

Karim Ben Amar

Related posts

*

*

Top