Le PPS rend hommage au combat des femmes marocaines

A l’ occasion de la journée nationale de la femme

La femme marocaine célèbre, cette année, le dixième anniversaire de sa Fête nationale. C’est une occasion qui nous interpelle tous, en tant que partis politiques, forces progressistes et organisations de femmes et de droits humains, sur les acquis démocratiques réalisés sur la voie de la lutte pour le redressement des droits de la femme et de sa place au sein de la société. L’interpellation concerne également ce qu’il convient d’entreprendre pour poursuivre le combat afin de concrétiser une égalité, effective et réelle, entre l’homme et la femme dans notre pays.

Le Maroc a réalisé d’importants pas sur la voie de la consécration de cette égalité, depuis la révision de la Moudawana, devenue, depuis 2004, le Code de la famille. Ce fait, en lui-même, constitue une grande réalisation qui dicte aujourd’hui une appréciation sérieuse et réaliste, afin d’opérer les changements nécessaires et les adaptations en harmonie avec l’esprit et l’essence de la Constitution. Cela est passé par l’adoption  de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) et la levée de toutes les réserves émises à ce sujet, ainsi que par la réglementation du travail des domestiques et l’incrimination du mariage des mineurs, la loi sur la violence contre les femmes et les autres mesures et dispositions législatives et juridiques. Pour toutes ces avancées, le PPS éprouve un sentiment de fierté, sachant qu’il a été partie intégrante des forces démocratiques et modernistes qui adoptent, défendent, contribuent et initient leurs contenus et agendas, à partir de diverses positions militantes.

La Constitution de 2011 constitue un saut qualitatif en la matière, notamment son article 19, qui dicte d’aller vers la parité, et toutes les dispositions positives qui en ont découlées, notamment dans de nombreuses lois organiques et lois cadres, outre les dispositions gouvernementales. Nous devons en être fiers en les consolidant et en nous basant sur elles pour aller de l’avant, par une marche renouvelée de luttes et de combats de la part des forces vives de notre pays qui croient en la modernité et le progrès qu’ils considèrent comme les plus importantes manifestations pour la promotion de la situation de la femme.

Le PPS a été, depuis sa création, à l’avant-garde de la lutte pour la défense et la préservation des droits des femmes et en a fait une composante essentielle du projet sociétal qu’il porte. Il considère ainsi la question de la femme comme partie intégrante de la question de la démocratie, de la modernité et de la justice sociale.

Le Parti salue hautement aujourd’hui les luttes menées par ses militantes et militants et celles consenties par l’ensemble du mouvement démocratique et progressiste, et se remémore les acquis cumulés de cette lutte et le cadre de cette dynamique dont la naissance remonte à la création de la première organisation de défense des droits de la femme à qui le PPS tient à rendre hommage ainsi qu’à toutes les autres organisations féminines.

Dans le même temps, le Parti exprime son vœu de voir la situation des femmes marocaines s’améliorer aux niveaux politique, économique, social et culturel ; ce qui ne sera possible que si touts les militantes et militants restent convaincus que leur combat fait partie de la lutte pour une société de liberté, de démocratie, de modernité et de justice sociale.

Le Parti du progrès et du socialisme considère que la défense des droits des femmes et l’élimination de toutes les formes de discrimination à leur égard nécessitent la conjugaison des efforts de toutes les forces vives, car cette question est la cause de chacun d’entre nous, la cause de la société dans son ensemble et la cause de son avenir et de son progrès.

Toutes nos félicitations à la femme marocaine à l’occasion de sa fête nationale et un grand hommage et respect à toutes les femmes marocaines.

Related posts

*

*

Top