Le WAC accroché par l’Etoile en attendant la qualification à Sousse

Le Wydad de Casablanca et le club tunisien de l’Etoile sportive du sahel se sont quittés sur un nul blanc, samedi soir au Complexe Mohammed V, en match aller des 8èmes de finale de la Coupe arabe des clubs. Le match retour est prévu le 8 novembre prochain au Stade olympique de Sousse. L’autre représentant du Maroc dans cette compétition, le Raja de Casablanca affrontera pour le compte du même tour le club égyptien Ismaily, lundi au Stade d’Ismaïlia.

En attendant le match retour qui s’annonce décisif à Sousse, le WAC était tout simplement incapable de forcer le verrou tunisien. Le WAC n’a pas réussi le premier gros test pour son nouvel entraineur, le Français René Girard, qui venait de prendre en charge l’équipe après une période de doutes et une série de résultats négatifs notamment l’élimination précoce en Ligue des Champions d’Afrique.

Samedi dernier, l’équipe wydadie qui a évolué avec une formation complète, a fait une mauvaise affaire face à un adversaire tunisien qui reste redoutable dans son fief. Certes le score du match de Casablanca reste équitable avec une mi-temps pour chaque équipe. La formation tunisienne était la première à se distinguer en dominant la première mi-temps. L’équipe wydadie s’est rachetée par la suite en seconde période. Mais les 2 équipes ne voulaient pas s’aventurer dans cette première manche jouée beaucoup plus sur le plan tactique que celui technique.

Dans l’ensemble, les deux protagonistes peuvent s’estimer heureux d’avoir réalisé la parité.

Car le WAC qui n’a certes pas gagné n’a, en contre-partie,pas encaissé de buts à domicile ce qui pourrait être dangereux loin de ses bases.

Par contre, l’ESS qui n’a pas y laisser des plûmes, est revenue chez elle avec un match nul même s’il est vierge.

L’ESS reste donc averti face au WAC  qui pourrait réussir un autre à Sousse mais avec des buts synonymes de qualification des Rouges.

Quoi qu’il en soit, ce duel maghrébin ne peut que tenir ses promesses car les grands clubs maghrébins et du Nord d’Afrique ont tous presque le même niveau.

Que le meilleur gagne…

Rachid Lebchir

Related posts

*

*

Top