Marrakech: Ouverture du 11e Forum mondial de la migration

Marrakech abrite dès aujourd’hui le Forum mondial pour la migration et le développement. L’évènement, qui tient sa 11e édition, est organisé conjointement par le Maroc et l’Allemagne, du 5 au 7 décembre. Le rendez-vous, qui se tient quelques jours avant la Conférence internationale pour l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, est placé cette année sous le thème «honorer les engagements internationaux pour libérer le potentiel de tous les migrants pour le développement».

Pendant trois jours, la société civile, le secteur des affaires, l’ONU… se pencheront sur la question de la migration et du développement dans le cadre de conférences, workshops, ateliers dans la ville ocre. En effet, il est admis aujourd’hui que le regard sur la migration est appelé à changer.

Généralement présentée sous un mauvais jour, notamment dans les médias occidentaux, la migration en tant que facteur de développement est souvent négligée. Et pourtant, un récent rapport de la CEDEAO révèle que les fonds transférés par les diasporas dans les pays en développement constituent la deuxième source de financement externe et, dans certains cas, trois fois plus d’aide publique au développement et un investissement supérieur à l’investissement direct étranger. Ils contribuent à réduire de manière significative la pauvreté en fournissant des fonds pour la santé, l’éducation, le lancement d’entreprises…

Dans cette optique, le forum vise à favoriser une meilleure gestion des flux migratoires et de la mobilité humaine dans toute leur complexité, pour permettre aux migrants de contribuer au développement non seulement de leurs pays d’origine, mais aussi de celui de leurs pays d’accueil.

C’est depuis le 1er janvier 2017 que l’Allemagne et le Maroc coprésident le Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD) et ce, jusqu’au 31 décembre 2018.  Au cours de cette période de deux ans, les deux pays se sont concentrés sur la contribution au Pacte mondial pour la migration qui sera adopté les 10 et 11 décembre prochains. Le forum est coprésidé par le sécrétaire général du ministère chargé des MRE et des affaires de la migration, El Habib Nadir et l’ambassadeur Götz Schmidt-Bremme, ambassadeur allemand pour la co-présidence du forum.

Depuis 2007, date de création du Forum mondial pour la migration et le développement, c’est la première fois que deux pays coprésident le forum, à un moment où les questions de politique migratoire occupent une place majeure dans l’agenda politique de la plupart des pays. En juin 2017, s’est tenue à Berlin la 10e édition du forum sous le thème «vers un contrat social mondial sur la migration et le développement».

Danielle Engolo

Related posts

*

*

Top