Premier League: Everton bat enfin les Spurs, Leicester démarre bien

Everton a mis fin à près de huit ans sans victoire face à Tottenham en battant les Spurs chez eux (1-0), dimanche lors de la 1re journée de Premier League, qui a vu Leicester prendre aussi un bon départ à West Bromwich Albion (3-0).

Everton a vaincu le signe indien en prenant le meilleur sur Tottenham pour la première fois depuis décembre 2012 et 15 rencontres (7 nuls, 8 défaites).

C’est aussi la première fois que José Mourinho démarre une saison par une défaite en 19 années sur le banc (11 victoires, 7 nuls).

Une tête imparable de Dominic Calvert-Lewin, sur un très bon coup-franc enveloppé de Lucas Digne (1-0, 55e), a donné aux Toffees cette victoire importante à l’orée d’une saison qu’ils abordent ambitieux.

Everton aurait aussi pu ouvrir le score dès la 16e minute, si le Brésilien Richarlison, qui avait dribblé Hugo Lloris, avait réussi à redresser sa balle vers la cage ouverte ou servi Calvert-Lewin dans l’axe.

Après avoir fini la saison précédente sur les rotules et laissé échapper une place sur le podium qui lui tendait les bras, Leicester a parfaitement lancé sa saison 2020/21 en s’imposant 3-0 à West Bromwich Albion dimanche.

Après Fulham par Arsenal (3-0) et Leeds par Liverpool (4-3), le troisième promu a donc aussi été battu.

Leicester, qui a laissé partir le latéral gauche Ben Chilwell à Chelsea pour 50 millions de livres (54 M EUR), rejoint Arsenal en tête provisoirement du classement.

Avec leur meneur de jeu James Maddison, sur le banc et leur défenseur central Jonny Evans suspendu, les Foxes se sont montrés patients pour résister à l’entame énergique de WBA.

Les hommes de Brendan Rodgers ont concédé peu d’occasions, malgré la présence du milieu Wilfred Ndidi dans l’axe de la défense, face à la deuxième meilleure attaque de Championship (D2) l’an dernier (77 buts), avant de porter l’estocade dans le second acte.

C’est d’abord le latéral belge Timothy Castagne, arrivé de l’Atalanta Bergame, qui s’est retrouvé dans la surface pour placer une tête victorieuse aux six mètres (0-1, 56e).

Meilleur buteur de Premier League la saison dernière, avec 23 réalisations, Jamie Vardy a ensuite transformé deux penalties, dont le premier qu’il a obtenu lui-même, prenant le gardien Sam Johnstone à contrepied sur sa droite (2-0, 74e et 3-0, 84e).

Related posts

*

*

Top