Tag Archives: Agadir Oufella

La Kasbah d’Agadir se déchaîne!

La Kasbah d’Agadir se déchaîne!

Cela fait des décennies que la citadelle d’Agadir moisissait dans les oubliettes. Des tentatives de restauration du site ont, en fait, jalonné les multiples anniversaires du séisme, sans succès notoire. Que de ragots et de verbiages intempestifs ! Bref, tout cela relève maintenant du passé, puisque depuis moins de deux ans, on s’y met pour

La Kasbah d’Agadir en faste!

La restauration de l’ancienne Kasbah d’Agadir, seul monument historique à caractère patrimonial, resurgit en ce moment de Covid-19. On se ressaisit pour de bon, afin de mettre sur les rails de cette ébauche prometteuse, après mûre réflexion. D’autre part, il serait plus judicieux de temporiser pour repenser l’opération dans sa globalité, en vue de mettre

Un Musée patrimonial dans le Souss

La somptueuse bâtisse de la banque du Maroc, moisissant au cœur de la cité, tel un hameau abandonné, suscite toujours une sensation d’entorse de la mémoire collective. Toute une communauté saisie par le pathétisme de cet ancien édifice qui garde encore les piliers majestueux, arbore la nostalgie poignante de ce vestige laissé pour compte, d’une

Un mouvement d’envergure patrimoniale

A la faculté de médecine et de pharmacie, la caravane scientifique du programme ambitieux «archéologie en danger au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, en collaboration avec des partenaires internationaux et régionaux, a atterri, pour la première en terre marocaine. La région Souss Massa serait privilégiée par cette initiative pour ses aspects archéologiques particulièrement incitateurs.

Emblème de la capitale du Souss: Agadir Oufella revisité

Saoudi El Amalki Un peu moins de six décennies, après le cataclysme de 1960, il semble bien que la pittoresque citadelle d’Agadir, communément connue sous le nom de «la Kasbah d’Agadir Oufella» vient de jouir d’un intérêt tout particulier, sous la houlette paternaliste et condescendante, faut-il bien le reconnaître, du Wali de la région Souss.

Agadir et ses défaillances!

On ne cessera jamais de déplorer cette perte de notoriété dont est victime, de jour en jour, l’une des plus belles baies du monde qu’est Agadir. Son statut de cité cosmopolite s’estompe, depuis qu’on s’attelle de l’urbaniser, à bâtons rompus, après son cataclysme de 1960, en dépit de quelques sursauts d’orgueil, affichés par moments. Un

Top