Tag Archives: d

Le Comité central du PPS élit le B.P et adopte le règlement intérieur du parti

Le Comité central du PPS élit le B.P et adopte le règlement intérieur du parti

– Nabil Benadallah : «le PPS a besoin d’un bureau politique très performant» – Ismail Alaoui appelle les militants à ne pas céder à la vanité Le Comité central du Parti du progrès et du socialisme, réuni samedi à Rabat en sa deuxième session ordinaire, sous la présidence d’Abdelouahed Souhail, président du 10e Congrès national

«Faire preuve d’écoute sérieuse», face aux revendications sociales

Les préparatifs du 10ème Congrès national du Parti du Progrès et du Socialisme qui  aura lieu  les 11-12 et 13 mai à Bouznika vont bon train. D’ailleurs, les congrès provinciaux se sont déjà  lancés depuis la mi-avril et se poursuivent dans de nombreuses régions du Maroc. Dans ce cadre, Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du

Casablanca: un patrimoine architectural sous le coup de l’amnésie

Dans les dédales et les sinuosités de l’histoire de la ville de Casablanca, le patrimoine architectural reflète, à juste titre, l’un des côtés les plus lumineux de la jeune existence de la métropole, grâce à un merveilleux brassage des référents culturels des artisans de cette mosaïque de styles. Les pionniers, comme leurs élèves, ont laissé

Le vœu du nouvel an!

Devrait-on se sentir soulagé de l’expiration de l’année qui vient tout juste de rendre l’âme? L’humanité, de long en large, accueille un tout nouvel an et tourne la page, avec l’espoir de voir s’exaucer les vœux qu’elle ne s’arrête pas de formuler. Chez nous, on n’y reviendra pas! 2017 était, sans nul doute, celle des

Les chiens errants, de retour à Agadir!

Lors d’une précédente chronique, on avait évoqué l’épiphénomène des chiens errants qui empestent l’air dans presque tous les coins et recoins de la ville. Ce sont des hordes crasseuses qui rôdent dans les rues et quartiers, suscitant un profond sentiment de malaise et de répulsion chez les habitants. Jusqu’à présent, ces carnassiers continuent leurs cavalcades

Jeunesse et action politique

Jamal Krimi Benchekroun: «Les instances politiques devraient offrir aux jeunes des possibilités d’intégration» Qu’est-ce qui explique la désaffection des jeunes pour la politique ? La question demeure complexe. Cependant, ce qui est évident, c’est que plusieurs analystes s’accordent qu’il existe aujourd’hui une crise de socialisation politique. Cela est dû, d’ailleurs, à plusieurs facteurs déterminants, souligne à Al

Top