Université-entreprises à Agadir!

L’université Ibn zohr d’Agadir vient d’abriter la seconde manche du bureau du réseau des universités d’Afrique du Nord-Ouest et de la Macaronésie (UNWAM). Une quinzaine de pays africains, en compagnie de ceux d’Espagne et de Portugal ont donné rendez-vous dans la capitale du Souss, sous le thème central : «Relations université-entreprise et transfert de connaissance».

Durant deux jours d’affilée, Africains, Ibériques et Lusitaniens, ainsi que des élus et des acteurs économiques ont fait partie de ce rassemblement de débat et de réflexion autour des questions ayant trait à l’échange de l’expertise et du savoir dans le domaine entrepreneurial.

Une belle opportunité pour fortifier encore davantage les liens de coopération, en vue de promouvoir le rôle des entreprises dans les nations respectives. Une occasion également de faire le point de cette initiative, fondée, l’année précédente à Las Palmas et visant le transfert de connaissances, de la formation à l’entrepreneuriat et de la technologie. Ce réseau s’est donc assigné pour mission de contribuer efficacement au relèvement économique et au développement industriel, dans les pays correspondants.

Le fait de regrouper des universités parmi les plus dynamiques de cet ensemble est à même de tendre d’abord des passerelles de partage et de tisser des rapports de synergie mutuelle afin de mettre en place des mécanismes de propositions et d’influence sur la coopération internationale, à travers des projets concrets susceptibles de drainer des fonds. Cette rencontre s’avère judicieuse dans la mesure où elle impulse toutes les parties en présence pour concilier l’aspect académique et scientifique avec celui de l’entreprenariat et de l’économie. Dans ce sens, l’université Ibn Zohr, déjà sur orbiteavec le conseil régional Souss-Massa pour mettre en œuvre la cité de l’innovation, en tant que propulseur de la déclinaison régionale du plan d’accélération industrielle.

La présence également de la chambre du commerce, d’industrie et de services, du centre régional d’investissement et de la section régionale de la confédération générale des entreprises au Maroc, est de nature à faciliter et inciter l’échange entre l’université et l’entreprise, sous ses différentes formes. D’autre part, ce brassage de compétences permet, sans doute, l’élaboration des projets et la mobilisation des capitaux indispensables à leur réalisation. Ce groupement animé par un volontarisme avéré est en passe de consolider ces échanges, amorcé dans les Îles Canaries et qui se poursuivront, l’année prochaine, à Nouakchott en Mauritanie, tient à fructifier tous ces efforts en vue de matérialiser ces volontés communes de développement. Le forum d’Agadir s’est donc attelé à présenter les objectifs du réseau, à décliner ses activités multiples et à insuffler de nouvelles motivations dans ses démarches d’interaction entre universités, entreprises, élus et institutions étatiques.

Related posts

*

*

Top