Amélioration à tous les étages

Situation épidémiologique

Karim Ben Amar

Le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence  de santé, Mouad Mrabet, a soulevé le lundi 1er juin de nombreux points. Aussi, de nouveaux chiffres des éléments qui prouvent que la situation épidémiologique est en constante amélioration.

Grâce aux mesures courageuses prises par les autorités dès les prémices de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus,   le Maroc connaît une réelle amélioration de la situation épidémiologique.  A cet effet, Mourad Mrabet a donné des chiffres très encourageant laissant entrevoir un début de déconfinement progressif.

Avec plus de 10.000 tests  par jour, le Maroc a recensé depuis le début de la pandémie 7833 cas de contamination soit un taux de 21,6/100.000 habitants. Le nombre de décès quant à lui, s’est maintenu à 205, soit un taux de létalité de 2,6%, bien en deçà de la moyenne mondiale qui atteint 5,9%. Les cas de guérisons depuis le début de la pandémie s’élève à 5893, soit la rémission de ¾ des cas, alors que le taux mondial atteint 45,5%, a fait savoir le haut fonctionnaire du département de la Santé.

Selon Mourad Mrabet, le nombre des actifs de personnes prises en charge par les établissements de santé est de 1735 cas : un taux de 4,8/100.000 habitants.  La moyenne d’âge de ces derniers est de 35 ans (39% de femmes et 61% d’hommes). Le nombre de cas  qui se trouvent dans les services de soins intensifs et de réanimation s’est stabilisé à 13.

Parmi les 26 nouvelles personnes confirmées par le ministère de la Santé lors du point quotidien du lundi 1er juin, 23 ont été détectées dans le cadre du système de suivi des personnes-contacts. Elles concernent en ce moment  près de 47.195 cas, tandis que 7706 cas sont toujours placés sous surveillance médicale.

L’on peut donc constater une importante baisse de la propagation du nouveau coronavirus. Mais cela ne doit en rien pousser à un relâchement, et cela même après le début du déconfinement progressif prévu jusqu’à présent, pour le mercredi 10 juin. Les gestes barrières doivent continuer à être scrupuleusement appliqués afin d’endiguer de manière définitive le nouveau coronavirus.

*

*

Top