4e session du Dialogue Stratégique Maroc-USA à Washington

Fructueux entretiens de haut niveau de Nasser Bourita avec Jared Kushner et Mike Pompeo

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, M. Nasser Bourita, a tenu, mardi à Washington, des entretiens à la Maison Blanche avec M. Jared Kushner, Conseiller spécial du Président américain Donald Trump.

Tenu en présence de la Conseillère adjointe à la Sécurité Nationale du Président, Mme Victoria Coates, cet entretien a notamment porté sur le renforcement du partenariat bilatéral et a permis un échange de vues sur les questions régionales.

Par ailleurs, M. Bourita s’est également entretenu avec Mme Ivanka Trump, Conseillère spéciale du Président Trump.

Ces entretiens interviennent en marge de la 4e session du Dialogue Stratégique Maroc-USA tenue mardi à Washington qui a été co-présidée par M. Bourita et le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo. Au cours de cette session, les deux parties «ont échangé leurs points de vue sur les questions bilatérales et se sont félicitées de la création de Groupes de travail sur le Dialogue stratégique au cours de l’année qui ont permis d’identifier des opportunités de coopération sur les questions politiques, économiques et de sécurité au Maroc et dans la région».

Les deux pays ont aussi réaffirmé leur engagement en faveur d’un «partenariat économique plus étroit» et pour «le développement de moyens novateurs en vue de tirer davantage profit de l’Accord de libre échange» unissant les deux pays.

De même, les Etats-Unis ont souligné «le potentiel du Maroc en tant que plate-forme et passerelle pour un nombre croissant d’entreprises américaines actives en Afrique».

Dans un communiqué conjoint sanctionnant la 4ème session du Dialogue Stratégique entre le Maroc et les Etats-Unis, les Etats-Unis ont également «salué la détermination du Maroc à soutenir la croissance et le développement sur tout le continent africain».

MM. Pompeo et Bourita se sont aussi déclarés «particulièrement satisfaits de la convocation du premier Groupe de travail du Dialogue stratégique sur l’Afrique, dans le but de renforcer la coopération autour de nos intérêts communs en Afrique», précise la même source.

Au cours de cette session, les deux parties «ont échangé leurs points de vue sur les questions bilatérales et se sont félicitées de la création de Groupes de travail sur le Dialogue stratégique au cours de l’année qui ont permis d’identifier des opportunités de coopération sur les questions politiques, économiques et de sécurité au Maroc et dans la région».

Les deux responsables ont également rappelé, à cette occasion, leur attachement aux relations de longue date qui unissent les Etats-Unis et le Maroc et qui remontent au Traité de paix et d’amitié de 1787.

«Le leadership» de SM le Roi dans la promotion de «réformes audacieuses et de grande portée»

Par ailleurs, les Etats-Unis ont salué «le leadership» de SM le Roi Mohammed VI dans la promotion de «réformes audacieuses et de grande portée au cours des deux dernières décennies», tout en exprimant leur appréciation au «soutien précieux» apporté par le Souverain aux causes de paix, de sécurité et de développement.


Dans un communiqué conjoint publié, le Secrétaire d’Etat américain Michael Pompeo a mis en avant «le leadership» de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans «la promotion d’un programme de réformes audacieuses et de grande portée au cours des deux dernières décennies».

Au cours de cette session co-présidée avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, M. Nasser Bourita, le Chef de la diplomatie américaine a également exprimé son «appréciation au soutien précieux et continu de Sa Majesté sur des questions d’intérêt commun telles que la paix au Moyen-Orient, la stabilité et le développement de l’Afrique, ainsi que la sécurité régionale».

Par ailleurs, le secrétaire d’Etat américain a remercié le Maroc pour avoir accueilli la première conférence régionale sur la protection du patrimoine culturel des communautés religieuses, qui s’est tenue, les 3 et 4 octobre à Rabat, en soutien à la Déclaration de Potomac.

Cette importante conférence a notamment mis en avant la Vision de SM le Roi Mohammed VI en matière de pluralisme religieux et culturel, notamment en ce qui concerne la protection de l’héritage culturel des communautés religieuses qui coexistent pacifiquement dans le Royaume.

 «Le danger posé par l’Iran» et ses satellites…

Les Etats-Unis et le Maroc ont souligné, mardi à Washington, le «danger posé par l’Iran et ses satellites» ainsi que les moyens d’endiguer cette influence au niveau de l’Afrique du Nord et de l’Ouest. Dans un communiqué conjoint sanctionnant les travaux de la 4ème session du Dialogue Stratégique entre le Maroc et les Etats-Unis, co-présidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, et le Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, les deux parties ont examiné «les efforts de coopération visant à lutter contre les tentatives de propagation de l’influence iranienne dans la région, y compris en Afrique du nord et de l’Ouest».

Le ministre et le Secrétaire d’Etat ont également convenu «de maintenir leur coopération pour faire avancer les intérêts communs dans la stabilité régionale et vaincre les groupes terroristes, notamment AQMI et l’Etat islamique», relève le communiqué conjoint. A cet égard, le Secrétaire d’Etat américain «a remercié le Maroc, partenaire stable, pourvoyeur de sécurité, pour son leadership à la tête du Forum mondial de la lutte contre le terrorisme et pour son rôle de premier plan au sein de la Coalition mondiale pour vaincre Daech»

Les deux parties ont ainsi discuté des efforts conjoints déployés pour lutter contre le terrorisme en Afrique, et en particulier pour vaincre définitivement le groupe terroriste Daech, en renforçant les capacités des services de sécurité dans la région, notamment au moyen d’une plate-forme commune pour la coopération en matière de sécurité, précise la même source.

Related posts

*

*

Top