Belle performance en finale de l’élève Fatima Zahra Akhyar

4e édition du Défi de la lecture arabe à DubaïUn accueil des plus chaleureux a été réservé à l’élève Fatima Zahra Akhyar, à son arrivée, jeudi à l’aéroport international Mohammed V, après une très belle performance en finale de la quatrième édition du Défi de la lecture arabe à Dubaï, aux Émirats arabes unis.

Cette quatrième édition a été remportée par la Soudanaise Hadil Anouar qui a devancé, en finale, Fatima Zahra Akhyar, élève au lycée qualifiant Cadi Ayyad de Tétouan (académie de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma), Joumana Al Malki (Arabie Saoudite), Aya Boutriaa (Tunisie), et Abdelaziz Khaldi (Koweit).

Dans sa quatrième édition, ce concours de lecture, organisé par la Fondation Mohammed Ben Rashid Al Maktoum Global Initiatives, a enregistré une participation record avec plus de 13,5 millions d’élèves représentant 49 pays et plus de 62 000 écoles.

Dans une déclaration à la presse, le Secrétaire général du département de l’Education nationale au ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle et de l’Enseignement supérieur, Youssef Belkacem, s’est félicité de la performance de Fatima Zahra qui figure parmi les cinq meilleurs élèves de ce concours.

Fatima Zahra a honoré et représenté dignement son pays aux côtés du professeur Mohamed Al Khaytar Mokhtar qui a occupé, quant à lui, la troisième place parmi 99 mille cadres administratifs ayant participé au Prix du ‘’meilleur superviseur’’ de ce concours, a-t-il ajouté, rappelant que plus de 1.100.000 élèves ont participé, en 2019, aux éliminatoires de ce concours, au niveau national, contre 590.000 l’année précédente.

Parmi ces milliers d’élèves marocains ayant participé aux éliminatoires de l’édition 2019 plus de 46 mille ont lu plus de 50 livres, ce qui constitue en soi un exploit, a-t-il ajouté, relevant que le mérite revient, entre autres, aux efforts déployés par les enseignants, les cadres de l’administration pédagogique et les autres composantes et cadres du ministère de l’Education nationale.

Pour sa part, Fatima Zahra Akhyar a exprimé sa joie de retourner à la mère patrie après avoir représenté dignement le Maroc au ‘’Défi de la lecture arabe’’ occupant une place honorable parmi le top cinq du monde arabe, ce qui est de nature à l’inciter à déployer davantage d’efforts en vue de réaliser ses objectifs.

Elle a, à cette occasion, adressé un message aux enfants et jeunes marocains et arabes qu’elle invitait à lire davantage et d’aller en quête du savoir afin de contribuer au développement de leurs sociétés respectives.

Evoquant son expérience, Fatima Zahra a indiqué qu’elle devait lire 50 livres traitant de différentes disciplines. Avant de venir à Dubai, elle avait relevé le défi de la lecture en disputant les éliminatoires aux niveaux local, régional et national.

Sa compatriote, Meryem Amjoune (9 ans) est la tenante du titre de la précédente édition de ce concours qui a été lancé en 2016 et qui récompense également les meilleurs instituteurs et superviseur du monde arabe.

*

*

Top