Communiqué du Bureau Politique

Le PPS poursuivi les préparatifs de la réunion ordinaire du Comité central, prévue le dimanche 17 décembre 2017 à Rabat

condamne les actes de violence à Casablanca entre des jeunes marocains et des immigrés subsahariens

exprime sa forte condamnation des pratiques honteuses de la traite d’êtres humains en Libye

 …appelle les autorités marocaines à suivre de près la situation des ressortissants marocains dans certains pays d’immigration, en particulier la Libye

Le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme a passé en revue, au début de sa réunion périodique tenue lundi 27 novembre 2017, quelques données et dossiers relatifs à la situation nationale dans ses différentes dimensions. Il s’est en particulier arrêté sur la difficulté de la situation économique et sociale de larges couches des masses de notre peuple, notamment dans les campagnes et régions montagneuses, du fait des contraintes qu’affronte le rendement de l’économie nationale, du phénomène de la sécheresse qui plane sur la campagne agricole en cours et d’autres phénomènes et questions qui interpellent avec force notre modèle démocratique et de développement.

A l’issue d’un débat général, le Bureau a décidé d’approfondir l’examen de ces questions par différentes organisations et institutions du parti, et ce, sur la base de leur encadrement par le projet du document intellectuel et politique sur lequel se penchera le 10e Congrès national pour préciser et actualiser les thèses du Parti du progrès et du socialisme pour un Maroc de la liberté, de la démocratie, de la dignité et de la justice sociale.

Dans le même ordre d’idées, le Bureau politique a abordé les actes de violence et les affrontements regrettables qu’a connus la ville de Casablanca entre des jeunes Marocains et des immigrés subsahariens. Tout en condamnant fortement ce qui s’est produit,  le Bureau politique souligne la nécessité d’agir pour contenir ce dérapage dangereux à travers l’application ferme de la loi, dans le respect total des Droits de l’Homme et des engagements de notre pays dans le cadre de la politique publique des questions de la migration et de l’exil, laquelle se base sur une approche globale ayant pour fondement le respect des droits humains en consécration de la position du Maroc comme pays ouvert et partenaire principal des pays du continent africain, des pays d’accueil et du système onusien concerné par les questions de la migration et des liens solides qu’elle a avec le développement, la lutte contre la pauvreté et la préservation de la stabilité en particulier dans les pays d’Afrique subsaharienne.

A ce sujet, le Bureau politique exprime sa forte condamnation des pratiques honteuses de la traite d’êtres humains dévoilées en Libye au cours de la dernière période, tout en appelant les organisations onusiennes spécialisées à intervenir avec fermeté pour secourir les victimes et poursuivre les auteurs.

Dans la même perspective, le Bureau politique appelle également les autorités marocaines compétentes à suivre de près la situation des ressortissants marocains dans certains pays d’immigration, confrontés à une situation d’instabilité et de manque de sécurité, en particulier la Libye. Il les appelle aussi à prendre l’initiative de leur présenter tout ce dont ils ont en besoin sous forme de soutien, d’aide ou d’assistance dans le but de préserver leur sécurité et leur santé et de faciliter leur retour dans le pays en cas de besoin.

Par la suite, le Bureau politique s’est penché sur la situation interne du parti. Il a ainsi poursuivi les préparatifs pour la réunion ordinaire du Comité central du parti, qui se tiendra dimanche 17 décembre 2017 dans la salle du Centre d’accueil et de Conférences à Hay Riyad à Rabat, laquelle réunion constituera le lancement effectif du processus préparatoire du 10e Congrès national du parti dont l’organisation est prévue au cours de la prochaine année 2018.

A la lumière d’un rapport détaillé, présenté par le Secrétaire général du parti autour des conclusions des travaux du groupe de travail chargé de ce dossier, le Bureau politique a arrêté l’approche générale de ce processus préparatoire, qui sera présenté pour adoption de la part de la direction nationale du parti, s’agissant aussi bien de la question de la structuration de la Commission préparatoire nationale que des commissions fonctionnelles thématiques et des procédures organisationnelles relatives à l’organisation des assemblées générales, des congrès, des délégations et d’autres questions de nature à assurer le succès de notre prochain congrès national.

A ce propos, le Bureau politique a renouvelé son appel à l’ensemble des structures du parti et à ses organisations et secteurs parallèles leur soulignant la nécessité d’œuvrer pour exploiter de manière optimale la période de préparation au 10e Congrès national en vue de coller au plus près des préoccupations questions des masses de notre peuple et de leurs justes revendications, de diversifier et d’intensifier les méthodes de lutte et de communication avec les citoyennes et citoyens et de se pencher sur la situation organisationnelle interne dans le but de mettre à niveau les organisations du parti, d’élever les capacités des militantes et militants et d’œuvrer de manière effective pour mettre en lumière le contenu du plan «Tajaddor» dans ses différents volets politique, organisationnel et communicationnel, en vue de permettre à notre parti d’accomplir sa mission dans les meilleures conditions possibles.

Le BP a examiné les différentes activités organisées durant la semaine écoulée et s’est arrêté en particulier sur la commémoration du 45e anniversaire d’Al Bayane. Il a tenu à cet égard à féliciter les deux journaux pour la bonne l’organisation de cet évènement et la qualité des invités parmi les hommes politiques, les gens des médias, les intellectuels et les artistes qui se sont joints au PPS pour célébrer cet date commémorative qui incarne la détermination de la presse du parti à continuer à porter le flambeau d’une presse progressiste crédible et sérieuse et à confirmer son rôle important dans l’édification de la démocratie et la défense des valeurs de la liberté, de la justice sociale et de la parité.

Le Bureau politique a procédé aussi à l’évaluation des différentes rencontres de communication et de mobilisation organisées au cours du week end dernier au niveau des régions de Fès-Meknès, de l’Oriental, de Souss-Massa et des sections provinciales de Tétouan, M’diq-Fnideq, Khémisset et Guelmim-Sidi Ifni comme il s’est félicité du succès de la rencontre de solidarité avec le peuple palestinien et de sa juste cause, organisée par la section de Gueliz dans la ville de Marrakech, sous la présidence du Secrétaire général du parti.

A la fin des travaux de sa réunion, le Bureau politiqué a examiné une série de questions différentes et pris les mesures qu’elles requièrent et en particulier, la délégation de certains membres pour représenter le parti dans certaines activités organisées par des organisations partisanes et parallèles et des organisations extérieures.

(B.P du PPS)

Related posts

*

*

Top