Les élus locaux du PPS annoncent leur adhésion totale aux positions de la direction nationale du parti

«Le Bureau national de l’Association démocratique des élus progressistes (ADEP) a tenu, vendredi 21 septembre 2018, sa réunion avec un ordre du jour axé sur l’analyse des développements de la situation générale dans notre pays, en rapport avec les questions et les dossiers qui se posent dans le sillage de la rentrée politique actuelle, l’évaluation du rendement de l’association au cours de la saison écoulée et l’établissement du programme d’action pour la saison prochaine. Il a porté aussi sur l’examen d’un ensemble de questions ayant trait aux aspects organisationnels et aux moyens de promouvoir le rendement des sections régionales et des coordinations provinciales de l’association.

Après examen du rapport présenté par le Secrétaire général de l’ADEP, un cadre parallèle du Parti du progrès et du socialisme et son prolongement organisationnel dans les milieux des élus (es), un outil militant pour l’encadrement et la formation des élus et le soutien de leurs luttes et tâches au service des causes des citoyennes et citoyens et de leurs légitimes revendications à une vie dans la dignité et la justice sociale et un espace pour l’ensemble des élus progressistes d’agir pour le renforcement de la démocratie locale, en sa qualité de prélude fondamentale à la démocratie véritable, le bureau national de l’association, tout en passant en revue les différents données et développements liés à la situation générale dans notre pays, enregistre ce qui suit :

– Sa forte adhésion aux analyses et positions avancées par la direction nationale du PPS relatives à l’étape historique actuelle que traverse notre pays dans ses différentes dimensions politiques, économiques et sociales. Il enregistre aussi sa forte implication dans les alternatives et propositions présentées par la direction du parti pour faire en sorte que le processus des réformes et du changement se poursuive dans le sens qui consacre la saine pratique démocratique, renforce le processus du développement fondé sur une justice sociale et spatiale effective et promeut les libertés individuelles et collectives pour permettre de procéder à la mobilisation nationale requise dans l’objectif de faire participer les différentes institutions et les acteurs dans la concrétisation véritable du contenu avancé de la Constitution.

Dans ce cadre, le Bureau national invite l’ensemble des élus (es) du parti à redoubler d’efforts pour satisfaire les revendications légitimes des différentes couches sociales et en premier lieu des couches déshéritées et marginalisées et d’oeuvrer en harmonie et en complément des organisations de base et des instances parallèles du PPS pour faire en sorte que les masses de notre peuple soient capables de gagner la bataille de la démocratisation, du progrès, de la liberté et de la dignité.

En rapport avec la question de la suppression du Secrétariat d’Etat à l’eau de la configuration du gouvernement et avec les rebondissements et les suites ayant accompagné cette décision, prise sur la base d’une proposition du chef du gouvernement, le Bureau national rend hommage à la camarade Charafat Afailal, tout en appréciant les positions exprimées à ce sujet de la part du Bureau politique du PPS et en particulier son insistance de respecter les engagements politiques et éthiques et les règles démocratiques et transparentes qui doivent encadrer les relations entre les composantes de la Majorité dans tout régime démocratique sain. Le Bureau national présente à la camarade Charafat Afailal avec respect et considération ses salutations pour le sérieux, les compétences et la capacité de réaliser dont elle a fait preuve durant toute la période au cours de laquelle elle assumait la responsabilité gouvernementale. Elle poursuivait durant son mandat une véritable politique de proximité des collectivités territoriales, abstraction faite de leur appartenance partisane, ce qui lui a permis de traiter sérieusement et efficacement plusieurs dossiers liés au secteur de l’eau au profit des habitants de nombreuses collectivités locales dans différentes régions du pays.

Le Bureau national de l’ADEP rend par ailleurs hommage à l’ensemble des camarades élus (es) dans les différentes collectivités locales, les conseils provinciaux et les conseils des régions pour les efforts déployés. Il fait état aussi de sa solidarité totale avec eux dans leur combat quotidien et exprime son refus catégorique des pressions et des basses manœuvres dont ils font l’objet et qui émanent dans certains cas de présidents de régions et de communes ainsi que d’élus membres de partis politiques de la coalition gouvernementale.

Par la suite, le Bureau national de l’ADEP a procédé à une évaluation préliminaire du rendement de la direction de l’association et de ses sections régionales. Il a chargé aussi le secrétariat de l’association de préciser davantage le contenu de son programme d’action pour la prochaine saison et ce après adoption des orientations générales de ce programme qui comporte l’organisation au niveau central d’un ensemble d’activités de rayonnement, de communication et de formation. Celles-ci traitement essentiellement de l’arsenal juridique des élections et ce dans l’objectif de permettre à l’association de jouer le rôle d’une force de proposition susceptible d’enrichir sur le plan qualitatif cet arsenal. Seront organisées aussi sous forme de «caravane des régions» des activités au niveau des sections régionales, qui consistent en rencontres régionales et provinciales, encadrées par les sections régionales et les coordinations provinciales. Prendront part à leur animation la direction du parti, des ministres et des membres des deux groupements parlementaires du parti».

Related posts

*

*

Top