Les «Littératures itinérantes» débarquent à Marrakech

Un événement livresque et littéraire très attendu lors de cette rentrée ! En effet,  la troisième édition de «Littératures itinérantes»  dépose ses valises le 5 octobre 2019 dans la ville ocre, Marrakech.

En outre, et après les villes des Rabat au quai des créateurs et  Casablanca à Anfa Place,  c’est au tour de l’esplanade de la Koutoubia d’accueillir cette grande fête littéraire. Au total, ce sont 40 signatures qui seront présentes lors cet événement pour rencontrer les lecteurs, les lectrices et les amoureux du livre et des littératures en langue arabe, française et même amazighe.

Parmi les noms qui seront présents figurent : Driss Allouch,  Fatema Chahid, Ahmed Boukous, Najat Vallaud Belkacem (France), Rasha Al Ameer (Liban), Mohamed Berrada, Raja Ben Slama (Tunisie), Mohamed Ennaji, Fatema Hal, Fatema Zohra Riad, Sanaa El Aji, Mohamed Akounad, Touria Hadraoui, Asmaa Lemrabet, Abdelfetah Kilito, Fethi Ben Haj Yahia (Tunisie), Rajae Benchemsi, Taha Adnan (Belgique), Halima Hamdane,  Souad Jamai, Salim Jay (France), Hinde Taarji, Zakya Daoud, Jalil Bennani, Mohamed Mbougar Sarr (Sénégal), Soumaya Naamane Guessous, Mohammed Achaari, Yasmine Chami, Mahi Binebine, Yasmine Chami, Smail Ghazali et bien d’autres noms.

Cette édition sera marquée par des temps forts qui  ponctueront  et meubleront le programme de la journée en l’occurrence la tenue de la deuxième édition du Prix de la nouvelle, mais aussi la publication en amont d’un recueil regroupant 40 textes des 40 écrivain(e)s participant(e)s à cette troisième édition placée sous le thème « L’écriture et la parole ». Ce collectif, expliquent les organisateurs, est un florilège de textes  écrit en langue arabe, en français et amazighe.

Rappelons que ce livre est préfacé par l’écrivain et romancier  Abdelkader Chaoui, et il sera disponible sur l’esplanade de la Koutoubia le jour de la manifestation. Par ailleurs, cette manifestation sera marquée par deux conférences littéraires et intellectuelles phares avec les deux langues arabe et française sur le thème « L’écriture et la parole » avec la participation de Mohammed Achaari, Rasha Al Ameer, Mohamed Berrada, Najat Vallaud Belkacem, Raja Ben Slama, Mohammed Ennaji et d’autres noms connus dans le milieu littéraire. «La manifestation littéraire qui a l’ambition de rendre au livre ses lettres de noblesse en lui conférant une place dans le paysage culturel marocain.

Des écrivain(e)s qui vont dans la rue à la rencontre des lecteurs de toutes les catégories sociales pour leur proposer l’échange, l’amour, le rêve, la culture, l’éducation, la lecture… Des messagers des mots», souligne Nadia Essalmi créatrice de l’événement. Cette manifestation a plusieurs objectifs, explique-t-elle,  désacraliser le livre et son écrivain, poser le livre dans les mains de celle ou celui qui l’apprivoisera, faire découvrir de nouveaux talents, rapprocher les célébrités littéraires du peuple, donner de la visibilité aux jeunes écrivain(e)s, bâtir des ponts entre différentes cultures.

Mohamed Nait Youssef

Related posts

*

*

Top