Tag Archives: Ahmed Boukous

L’intégration de l’Amazighe dans le système judiciaire

L’intégration de l’Amazighe dans le système judiciaire

Accord entre le ministère de la Justice et l’IRCAM Le ministère de la Justice et l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) ont signé, mercredi à Rabat, un accord de coopération et de partenariat visant l’intégration de la langue amazighe dans le système judiciaire. En vertu de cet accord, l’IRCAM accompagne le ministère dans la

Des amazighs appellent à reconnaitre «Id Yennayer» comme fête nationale

«Id Yennayer» a été fêté dans les quatre coins du Maroc dans la joie et la communion.  A Rabat, des centaines de personnes se sont donné rendez-vous, dimanche après-midi, devant le parlement pour célébrer le Nouvel An amazigh (2970). En effet, la fête est au-delà d’un simple rituel annuel, elle a désormais sa dimension à

Entretien avec Ahmed Boukous, recteur de l’IRCAM

«L’appel de la classe politique à reconnaitre Yennayer est une initiative légitime» Propos recueillis par Mohamed Nait Youssef Yennayer, nouvel an amazigh, célébré chaque 13 janvier, est une date importante dans le calendrier des Amazighs d’ici et d’ailleurs vue sa dimension symbolique, culturelle et historique.Comme chaque année, le tissu associatif et les acteurs amazighs ne

Les «Littératures itinérantes» débarquent à Marrakech

Un événement livresque et littéraire très attendu lors de cette rentrée ! En effet,  la troisième édition de «Littératures itinérantes»  dépose ses valises le 5 octobre 2019 dans la ville ocre, Marrakech. En outre, et après les villes des Rabat au quai des créateurs et  Casablanca à Anfa Place,  c’est au tour de l’esplanade de la

«Le bon usage de l’article 5 résoudra beaucoup de problèmes»

Al Bayane: Avec ce grand débat sur les langues qui refait surface à chaque fois au Maroc,  a-t-on  besoin aujourd’hui, d’une  réforme linguistique et culturelle? Ahmed Boukous : Tout d’abord, je voudrais dire qu’en réalité, il n’y a pas eu vraiment de grands débats sur la question linguistique et culturelle chez nous. Or, il y a

Mohamed El Manouar: une étoile du mouvement amazigh s’est éteinte!

On le savait très malade ces derniers jours. Mohamed El Manouar a passé l’arme à gauche après une longue lutte contre la maladie. Il a tiré sa révérence lundi matin à l’hôpital Cheikh Zaïd de Rabat. Le mouvement amazigh en deuil.  El Manouar a ouvert ses yeux dans le Sud-est marocain au village Igherm n

24e SIEL: Le CNDH et l’IRCAM rendent hommage à Mohamed Chafik

Dans le cadre de ses activités au Salon International de l’édition et de livre (SIEL), le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a rendu un vibrant hommage à une figure emblématique de la culture et du militantisme au Maroc. Il s’agit de l’homme de lettres et intellectuel, Mohamed Chafik. Nom très connu pour certains,

Brahim Akhiat, père du mouvement culturel amazigh, nous quitte

Le fondateur du mouvement culturel amazigh au Maroc a été accompagné à son dernier repos par l’ensemble du tissu politique et associatif marocain Le mouvement culturel amazigh est en deuil. Brahim Akhayat, l’un des pionniers de ce mouvement a été inhumé jeudi dernier au cimetière des Chouhada à Rabat. Les funérailles se sont passées dans

Top