Managem optimiste pour 2018

Malgré  ses résultats semestriels en retrait, le groupe minier, Managem, cotée à Casablanca s’attend à des résultats en hausse pour l’année 2018.

En effet, Managem a indiqué que le chiffre d’affaires prévisionnel de 2018 devrait s’établir à 5,12 milliards de DH, en baisse de 1,4% par rapport à l’année 2017. En parallèle, le résultat d’exploitation courant serait de 730 millions de DH, en retrait de 19,2% sur la même période de référence. Enfin, le résultat net part du groupe de 2018 est attendu à un niveau de 393 millions de DH contre 879 millions de DH en 2017. Ainsi, en retraité, ce résultat devrait s’améliorer de 9,5%.

Ces prévisions ont été annoncées en marge de la dernière note d’information relative à l’émission des billets de trésorerie. En effet, le groupe minier a visé la mise à jour annuelle 2017 du dossier d’information relatif au programme d’émission de Billets de trésorerie, d’un plafond de 1 milliards de  DH. La maturité de ces Billets de trésorerie, varie entre 10 jours et 1 an avec un encours au 30 juin 2018 de 700 millions de DH.

Aussi, l’échéance de ces 700 millions de DH de Billets de trésorerie, est prévue pour le 28 décembre 2018. Par ailleurs, en août 2014, Managem avait procédé à une émission obligataire par placement privé, d’un montant de 950 millions de DH à remboursement in fine sur une maturité de 5 ans, avec arrivée à échéance le 22 août 2019.

Pour rappel, Managem est un groupe minier, détenu à hauteur de 81,4% par Al Mada. Aussi, la CIMR est un actionnaire significatif avec une participation de 8,3% au capital de Managem. Toutefois, aucun pacte d’actionnaires n’a été signé entre les actionnaires du groupe minier.

Par ailleurs, Managem a un portefeuille plutôt équilibré entre les différents métaux et minerais. Ainsi, en 2017, l’Or et l’Argent, ont généré 32% du CA contre 24% pour le cuivre, 16% pour le cobalt et 12% pour le zinc. Aussi, Managem est une valeur dollar avec près de 95% du CA qui est réalisé à l’export.

Au niveau de la solvabilité, au 30 juin 2018, la dette nette de Managem est de 1,5 milliards de DH, soit près de 30% des fonds propres et 0,8 fois l’EBITDA. Aussi, les charges financières nettes représentent 9% de l’EBITDA. Toutefois, ces ratios pourraient se dégrader lors des prochaines années à moins d’une nouvelle augmentation de capital. En effet, Managem prévoit un ambitieux programme d’investissement avec un montant de 2,6 milliards de DH en 2019 contre 2 milliards de DH en 2018.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top