Medtech se renforce dans S2M

MedTech Group déclare avoir franchi le seuil des 33,33% dans le capital de S2M par l’achat, le 27 décembre dernier, de 18.000 titres à 250 DH l’unité. Le groupe détenu par Said Rkaibi (patron d’Omnidata) avait effectué sa première entrée dans le capital de S2M en mars 2016 par l’acquisition des 32% détenus par le fond AfricInvest. Avec ce paquet d’action ramassé en Bourse, MedTech s’offre ainsi la minorité de blocage dans le tour de table de la société monétique. Il détient désormais 34,11% de son capital.

Pour Medtech, il s’agit d’une prise de participation rampante car le groupe avait déjà déclaré le 25 février 2016, avoir acquis 258.987 actions de S2M, au cours unitaire de 210 DH franchissant à la hausse les seuils de participation de 5%, 10%, 20% et 33,33% dans le capital. Suite à cette transaction, Medtech détenait directement 31,89% du capital de S2M alors que Millenium Ventures contrôlait 2,55% du capital de S2M.

Les filiales du groupe Medtech sont spécialisées dans différents domaines couvrant l’intégralité des problématiques IT: mobilité, Big Data, virtualisation, cloud, Data center, intelligence de la donnée, progiciels de gestion, conduite du changement, sécurité IT, etc. Ainsi, Omnidata est un intégrateur global de logiciels quand Dial Technologies est le spécialiste des services de données sur téléphonie mobile au Maroc, en Afrique du Nord et en Afrique de l’Ouest. Aussi, AeBDM est le principal partenaire d’Alcatel au Maroc, comme un intégrateur majeur de réseaux d’entreprise et fournisseur de solutions de télécommunications à valeur ajoutée.

Pour sa part, il y’a un an, S2M avait annoncé ses ambitions de se positionner, aujourd’hui, en tant que One Stop Shop monétique avec une offre globale. Cette offre veut couvrir l’ensemble des composantes de la chaîne de valeur du paiement électronique avec trois Business Unit : S2M Secure Digital Solutions, S2M Technologies et S2M Payment As Service. Via ces BU, S2M assure le développement, l’intégration et la maintenance des solutions de paiement électronique en inhouse ou en outsourcing et la personnalisation des moyens de paiement.

Enfin, S2M a réalisé au premier semestre 2018, un CA de 106,4 millions de DH, en hausse de 6,6%. Aussi, le résultat d’exploitation a bondi de 15,5% à 13,4 millions de DH. Toutefois, un résultat non courant de -2,1 millions de DH, a pesé sur le résultat net qui a baissé de 5,6% à 6,7 millions de DH.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top