Le trésor de «Serghina» assombrit la nuit du destin

La scène ressemblait à un pèlerinage à la Mecque. Lundi 11 juin, aux premières heures de la matinée, des milliers de personnes commençaient à s’affluer sur la zone de Sarghina affiliée à la province de Boulemane.

Des familles provenant de Meknès, Rabat, Tanger et même d’Espagne ont dû souffrir le martyr durant ce mois sacré pour atteindre leur destination.  Et pour cause, une histoire relevant de la pure fiction ou plutôt de l’affabulation véhiculée par les habitants du village, qui laissait entendre qu’un homme aurait reçu dans son rêve une personnalité étrange qui lui aurait soufflé l’heureuse nouvelle, celle de l’existence d’un fabuleux trésor au sommet de la montagne.

La rumeur diffusée à grande échelle et a pris l’allure de la vitesse de lumière, d’autant plus que le nouveau Messi, âgé de 31 ans, prétendait que le trésor promis suffirait à résoudre tous les problèmes du pays.

Enveloppé dans le drapeau marocain, tenant un discours bien maitrisé contenant des termes religieux, le trentenaire s’est posé comme le sauveur, entouré par les membres de sa famille, menant la foule vers le haut de la montagne tout en proférant haut et fort «Allah Akbar».

Le jeune homme qui ne présentait aucun signe d’hallucination ou de trouble psychologiques a su parfaitement tenir l’intention de la présence, en leur promettant un enrichissement rapide. Et leur déception fut totale déception, une fois terminé. Ainsi, contre toute attente, il prend la poudre d’escampette, provoquant un profond désarroi parmi eux avant d’être encerclé et arrêté par les éléments de la gendarmerie royale qui l’ont mis sous contrôle médical psychiatrique.

Il faut dire que cet incident a suscité l’ironie des utilisateurs des réseaux sociaux, certains d’autres ont même se sont indignés contre cet évènement, en arborant une attitude de doute sur la partie qui en est derrière.

Contacté par Al Bayane, Rachid Hammouni, député du Parti du progrès et du socialisme (PPS) à Boulemane, a condamné les colporteurs de la rumeur tout en regrettant l’existence de ce genre de croyances surannées qui donnent une mauvaise image sur la société marocaine.

Le député du PPS a même appelé les autorités à l’ouverture d’une enquête afin de déterminer les responsabilités et tire au au clair cette affaire.  D’ailleurs, il y aurait pu avoir des conséquences graves vu la présence de milliers de personnes, a-t-il indiqué, tout en insistant sur l’importance de mettre en place un plan de développement de la région afin faire face aux maux qui guettent la région, notamment   chômage et de la pauvreté.

K.D

Related posts

One Comment;

  1. Habib Benallal a dit:

    il a utilise le meme stil de langage des mosquees comme les PJD et les barbus ils faut investire dans des ecoles pour eduquer ces gens parce qu’ils sont facile a manupuler et avec le PJD et les barbus le Maroc recule vive le Maroc

Top