Urbaniser autrement!

Le conseil d’administration de l’agence urbaine des provinces de Taroudant, Tiznit et Tata, tenu récemment à la citédu joyau argenté, fut une occasion opportune de rappeler les exigences urbanistiques de cette phase actuelle de la région Souss Massa, au lendemain de la visite royale dans ces contrées «centristes» du pays.

Évoquant le potentiel certain que renferment ces bouts de terre du royaume, le Wali de la région réitère, devant un imposant auditoire, le positionnement géo-stratégique de charnière nord-sud assigné dorénavant à ces entités, en pleine gestation.

Cette référence géographique et économique, confiéeà juste titre, à la région, est de nature à conforter les aura naturels et culturels dont elle ne cesse de se ragaillardir, au fil du temps pour constituer des leviers de taille de l’essor local, sous ses multiples dimensions socio-économique, culturelle et spirituelle,se targuait le chef de file régional.

Il ne fait pas de doute que ces potentialités qui caractérisentles composantes de la région, se confortent par les diversités patrimoniales et les capacités humaines susceptibles d’assurer de l’attractivité au niveau du tourisme et de la compétitivité pour drainer les investissements productifs.Ceci étant, cette dynamique ne fait quefavoriser également le renforcement des infrastructures de base afin de relever le statut avant-gardiste de ces constituantes ravivées, le vent en poupe, en termes de réseau ferroviaire et routier, ainsi que du train à grande vitesse pour un large et fécond désenclavement.

Et de poursuivre dans le sillage du discours, que cette éclosion économique escomptée ambitionne de forger un réel pôle à même de recouvrer le rayonnement d’antan, en mesure de faire bon usage des ressources et des spécificités, dans l’éthique absolue, visant la complémentarité et la convertibilité inter-provinces.

D’autre part, cet entrain permet aussi, sans nul doute, l’exécution deschantiers stratégiques et la mise en œuvre globale de la régionalisation avancée, avec tout ce que cette ébauche dicte de mécanismes relatifs à l’instauration de la déconcentration administrative, comme outil d’activer les politiques générales de l’Etat au niveau régional, à l’horizon de l’élaboration du nouveau modèle de développement, fondé sur la justice sociale et l’équité territoriale.

Cette notoriété naturelle et humaine est marquée par une singularité de patrimoine urbanistique, en matière de Ksour et Kasbah, ce qui nécessite davantage de valorisation de ce legs en vue de contribuer pleinement au relèvement intégré et pérenne, en termes de création de postes d’emploi et de richesses et de fortification des aspects attractifs de l’espace. Et de conclure que le rôle à jouer dans ce sens, relève, à priori du secteur de l’aménagement du territoire, au niveau de la mise en œuvre des politiques publiques et de l’accompagnement les divers chantiers et programmes stratégiques. Ce qui suppose la refonte urbanistique incitateur et concertée, axé sur l’association des énergies pour relever le système urbanistique dans la région, dans le but de garantir la justice sociale et l’efficience économique.

Related posts

*

*

Top