Bourse: Casablanca ne parvient pas à maintenir le cap

Après un premier trimestre haussier, la place boursière casablancaise ne parvient pas à maintenir le cap et clôture le mois d’avril 2018 en territoire rouge. Pour les analystes financiers de crédit du Maroc Capital (CDMC), la place boursière casablancaise devrait s’inscrire dans une période d’attentisme en l’absence de tout événement pouvant faire sortir le marché de sa tendance baissière.

En effet, les principaux indices de la cote casablancaise affichent des contre-performances de -0,26% à 13 028,01 points pour le MASI et de -0,12% à 10 598,58 points pour le MADEX. Le repli de la place boursière casablancaise durant le mois d’avril 2018 a été porté par les amenuisements signés par la quasi-totalité des Blue-chips, à l’image des titres : Addoha (-19,16%), BMCE Bank (-8,39%), Cosumar (-3,87%), Lafargeholcim Maroc (-3,43%) et Ciments Du Maroc (-1,11%).

Ces cinq valeurs ont contribué, à hauteur de -1,4% dans la perte du MASI au titre du mois d’avril 2018. Toutefois, selon le bilan mensuel de la société de bourse du crédit du Maroc, force est de constater que, sur les 75 sociétés cotées, 30 sont allées à l’encontre du mouvement baissier du marché en clôturant, le mois d’avril 2018, sur des gains allant de +0,05% à +2023%. A noter que dans ce panel, figure le trio IAM (+6,15%), Marsa Maroc (+4,47%) et Attijariwafa Bank (+1,98%).

Pour sa part, la valorisation globale du marché se situe à 662,3 milliards de DH en appréciation de 1,65 millions de DH par rapport au 31 mars 2018, soit un léger rebond de +0,25%. De son côté, le Volume Quotidien Moyen de la bourse de Casablanca s’élève à 96,07 millions de DH contre 104,2 millions de DH en avril 2017. Drainé en exclusivité sur le marché central, le volume transactionnel mensuel s’établit à 2,02 milliards de DH, en régression de -36,6% en comparaison avec le mois de mars dernier (2,72 milliards de DH).

Ainsi, plus de 45% des transactions négociées sur le marché officiel ont été captées par les valeurs Attijariwafa Bank, Marsa Maroc, Addohaet Maroc Telecom. Notons que ces quatre titres enregistrent des volumes respectifs de 303,4 millions de DH, 220,1 millions de DH, 214,1 millions de DH et 171,5 millions de DH.

Pour le mois de mai 2018, les analystes de CDMC estiment que la place boursière casablancaise devrait s’inscrire dans une période d’attentisme coïncidant avec l’avènement du mois sacré de ramadan et ce, en l’absence de tout événement à même de sortir le marché de sa tendance baissière marquée depuis le mois de février 2018.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top