Les députés du PPS apprécient hautement la décision Royale de permettre aux femmes d’exercer la fonction de Adoul

La députée Touria Skalli, membre du Groupement parlementaire du progrès et du socialisme à la Chambre des Représentants a souligné que les députés du PPS apprécient hautement la décision de Sa Majesté le Roi de permettre aux femmes d’exercer la fonction de Adoul, une profession jusque-là réservée aux hommes.

Dans une question orale, adressée lundi dernier adressée au ministre de la justice, la députée l’a interrogé, à l’instar d’autres députés sur les mesures qu’il compte prendre pour la mise en œuvre de la haute décision Royale, qui traduit en fait la volonté Royale et celle des forces progressistes de moderniser la société, rappelant que le PPS est l’une des premières forces à avoir accordé un intérêt particulier à l’égalité homme-femme dans tous les domaines. «C’est pourquoi, nous approuvons aujourd’hui toutes les initiatives et mesures visant à la mise en œuvre du principe constitutionnel prévoyant l’égalité homme-femme», a-t-elle expliqué.

Selon la députée, la décision royale constitue la reconnaissance des capacités et des aptitudes de la femme marocaine à exercer des fonctions dans tous les domaines, dont ceux, monopolisés jusqu’alors par les hommes pour des raisons fondées sur des préjugés et des idées erronées.

A présent et en application de la décision Royale, le ministère de la Justice est appelé à prendre les mesures nécessaires pour faciliter l’accès de la femme marocaine à la fonction de Adoul, a-t-elle ajouté. Dans sa réponse, le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar a annoncé l’organisation d’un concours d’accès à la profession de Adoul (800 postes) aux femmes et aux hommes. Il a rappelé que la réforme des professions judiciaires revêt une importance particulière pour son département, notant que la charte de réforme de la justice prévoit notamment la modernisation de la profession de Adoul et son ouverture aux femmes, en application des dispositions de l’article 19 de la Constitution relatives à l’égalité homme-femme et aux engagements internationaux du pays.

Dans le cadre de la mise en œuvre des orientations Royales visant à la mise à niveau de cette profession et à l’occasion de l’ouverture de la profession de Adoul aux femmes, le ministère a lancé, en partenariat avec l’Ordre national des Adouls, un chantier de réforme de la loi relative à la profession de Adoul, a-t-il indiqué, soulignant que ce projet comprend de nouvelles dispositions concernant cette profession, les conditions de son exercice et les domaines de compétence, dans le but de développer cette profession, répondre aux attentes des Adouls et intégrer cette profession dans son environnement socio-économique.

MT

Related posts

*

*

Top