Deux ventes aux enchères importantes pour boucler 2017

Deux ventes aux enchères importantes meubleront cette fin d’année. Elles se dérouleront respectivement les 23 et 30 décembre. Organisée par la Compagnie Marocaine des Œuvres et Objets d’Art (CMOOA), la première vente s’ouvrira le 23 décembre 2017 à Casablanca. Elle sera consacrée aux œuvres d’art  de grandes signatures marocaines, entre autres Chaibia Tallal, Ahmed Louardiri, Farid Belkahia, Jilali Gharbaoui, Malika Agueznay, Bachir Demnati, Hassan El Glaoui, Mohamed Chebâa et bien d’autres…

«La manifestation du mois de Décembre est toujours un moment privilégié pour parler de la situation artistique au Maroc et de rendre hommage aux personnalités qui ont forgé son Histoire», a souligné Hicham Daoudi, président de la CMOOA, dans le catalogue de la vente aux enchères. Selon lui, il est important que «les amateurs d’art aujourd’hui portent un engagement à leur tour et développent la critique nécessaire pour s’interroger sur l’origine de certaines œuvres proposées par des acteurs du marché, qui peuvent transformer des ouvrages d’art en œuvres d’art, inventer des fausses périodes à des artistes qu’ils connaissent mal ou exagérer l’importance de collections qu’ils brandissent parfois pour mieux impressionner».

Lors de cette vente, des œuvres inédites de l’artiste Mohammed Kacimi seront présentées pour la première fois. «Dans notre prochaine manifestation du 23 Décembre, nous présenterons pour la première fois (et ce n’était vraiment pas facile) des travaux de Mohammed Kacimi coiffant des périodes très distinctes entre 1968 et 1984», a-t-il indiqué sur sa page Facebook.  Il est à rappeler que Françoise Caste-Deburaux, qui exerce à Paris, est le  commissaire-priseur de cette vente.

Dans la foulée, Marrakech abritera une autre vente aux enchères d’œuvres d’art le 30 décembre. Les grands collectionneurs, amateurs de la peinture, ainsi que des personnalités marocaines et françaises sont attendus à ce rendez-vous qui sera organisé par l’une des prestigieuses maisons de vente d’art française, Artcurial. Dans une déclaration à la Map, Olivier Berman, directeur du département orientaliste d’Artcurial a affirmé que cette exposition se composera de «pas moins de 70 œuvres au total, dont la première partie sera consacrée à Jacques Majorelle et ses contemporains avec notamment 11 œuvres de cet artiste amoureux du Maroc, qui a fêté cette année le centenaire de son arrivée à Marrakech. Deux tableaux exceptionnels sont attendus, notamment «Marchand de dattes» et «Allamattes». Et ce n’est pas tout. Cette partie sera également réservée à d’autres «artistes contemporains de Majorelle, mais dont le travail est plus classique à l’instar d’Eugène Girardet, Hermann Corrodi, Etienne Dinet et bien d’autres, indique la même source.

Mohamed Nait Youssef

Related posts

*

*

Top