Fassi Fihri: «le programme des centres émergents vise à réduire les disparités spatiales»

Le ministre de l’aménagement du territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Abdel Ahad Fassi Fihri a mis en exergue, jeudi à Casablanca, le rôle stratégique des centres émergents dans la lutte contre les déséquilibres entre milieux urbain et rural, soulignant que son département est en train d’élaborer un programme national de développement intégré de ces centres.

Ces centres émergents contribuent à l’encadrement du développement des espaces ruraux dans l’objectif d’améliorer les conditions de vie des populations de ces zones, a-t-il ajouté lors de la 3e étape du forum de la convergence régionale, consacré à thématique des «centres émergents comme outil d’équilibre socio-spatial et levier de développement équilibré des territoires».

Le ministre a expliqué que le programme national de développement intégré des centres émergents vise à lutter contre les disparités territoriales et sociales et à encourager la création de nouveaux centres émergents , qui constituent un véritable outil d’équilibre socio-spatial et levier de développement équilibré des territoires, tout en réhabilitant d’autres, qui connaissent une véritable dynamique, à travers la création notamment de projets de développement en partenariat avec les acteurs locaux.

En se basant sur une nouvelle approche de développement territorial, ce programme permettra de réduire la pression de l’ exode rural sur les grandes villes, de contribuer à l’intégration progressive des populations rurales dans le tissu urbain et de lutter contre les disparités territoriales, sociales et économiques entre milieux urbain et rural, a-t-il ajouté.

Fassi Fihri a fait observer, à cet égard, que ces objectifs ne peuvent être atteints sans la présence de conditions idoines et de ressources financières, rappelant que son département est en train de conclure des conventions de partenariat et de financement avec les conseils régionaux, en vue de promouvoir le développement des collectivités territoriales, à condition d’adopter une méthodologie et des critères précis au profit de centre émergents réels.

Pour sa part, le président de la région Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury, a estimé que la thématique de cette rencontre est d’actualité et revêt un intérêt particulier, vu qu’il jette la lumière sur l’efficience de la régionalisation, la décentralisation et la déconcentration en tant que choix stratégiques pour réaliser un développement durable.

La réussite des politiques publiques se mesure à l’aune du travail fait par l’ensemble des institutions dans le domaine urbain, a-t-il relevé, plaidant pour des politiques harmonieuses avec les besoins des citoyens et de leurs aspirations, à travers l’adoption de méthodologies efficientes permettant de réaliser le développement et lutter contre les disparités sociales et territoriales.

Bakkoury a, outre, rappelé les grands axes du programme de développement de la région Casablanca-Settat, indiquant que ce programme vise une convergence des politiques publiques par le biais de l’implication de l’ensemble des acteurs publics, privés et de la société civile.

S’exprimant à cette occasion, Badre Kanouni, Président du Directoire du Groupe Al Omrane, a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres thématiques régionales placées sous le thème «Ensemble pour un développement territorial harmonieux». Elles visent à inscrire les efforts déployés dans la mise en œuvre des programmes publics dans une dynamique de convergence vertueuse, a-t-il dit.

Le Groupe Al Omrane mise sur ces forums dans la perspective de consolider des rapports de proximité entre les différents partenaires au niveau local, a-t-il ajouté, observant que ce rendez-vous annuel offre l’opportunité pour faire également le bilan des réalisations accomplies par les sociétés subsidiaires du Groupe, dans les différentes régions du Maroc.

Cette rencontre a été initiée par le Groupe Al Omrane en partenariat avec le ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la politique de la Ville et la Région de Casablanca-Settat.

(MAP)

Related posts

*

*

Top